jeudi 25 avril 2024

Nouvelle plainte contre Depardieu pour une agression sexuelle présumée en 2021

-

Une nouvelle plainte est déposée vendredi  par une décoratrice pour une agression sexuelle présumée sur un tournage en 2021, visant Gérard Depardieu, déjà mis en cause pour des accusations de violences sexuelles, a indiqué dimanche à l’AFP l’avocate Me Carine Durrieu-Diebolt. 

Celle-ci, qui défend déjà l’actrice Charlotte Arnould, victime présumée d’un viol qui a entraîné en décembre 2020 la mise en examen de Gérard Depardieu, a confirmé l’information de Mediapart selon laquelle elle avait transmis au parquet de Paris vendredi par recommandé, samedi par courriel, cette nouvelle plainte pour des faits d’agression sexuelle, harcèlements sexuels et outrages sexistes.

Sollicités, le parquet de Paris n’a pu confirmer le dépôt de plainte et les conseils de M. Depardieu n’ont pas commenté dans l’immédiat l’ensemble des faits relatés par le site d’investigation.

«Jamais au grand jamais je n’ai abusé d’une femme», avait affirmé Gérard Depardieu dans une lettre ouverte publiée dans Le Figaro le 1er octobre.

D’après Me Durrieu-Diebolt, les faits remontent à 2021 et ne sont pas prescrits. Ils se seraient produits à Paris pendant le tournage du film «Les volets verts», réalisé par Jean Becker.

La femme dénonçant ces faits, prénommée Amélie et âgée de 53 ans, était décoratrice ensemblière sur le tournage.

D’après son récit à Mediapart, l’acteur de Cyrano de Bergerac aurait tenu de nombreux propos graveleux pendant le tournage à Paris, le 10 septembre 2021, puis ultérieurement l’aurait «attrapée avec brutalité» et lui aurait «pétri la taille, le ventre, en remontant jusqu’à ses seins».

L’agression dénoncée aurait été interrompue par les gardes du corps de l’acteur.

Le site d’investigation affirme aussi que la comédienne Anouk Grinberg, qui avait dénoncé dans la presse le comportement de M. Depardieu avec les femmes, a déposé plainte en diffamation contre Me Béatrice Achille Geissmann, avocate de M. Depardieu avec Me Christian Saint-Palais, pour des propos de décembre sur France 5. Mme Grinberg n’a pu être jointe par l’AFP.

Outre sa mise en examen pour des faits présumés remontant à août 2018, M. Depardieu fait l’objet d’une enquête préliminaire à Paris, révélée par le Courrier de l’Ouest, pour des agressions sexuelles en 2014 dénoncées par une assistante sur un tournage alors âgée de 24 ans.

Une autre plainte pour agression sexuelle déposée par la comédienne Hélène Darras pour des faits remontant à 2007 a été classée fin décembre pour prescription.

Par ailleurs, en Espagne, une journaliste et écrivaine, Ruth Baza, a déposé une plainte mi-décembre auprès de la police espagnole pour un viol qui aurait eu lieu en octobre 1995 à Paris.

- Advertisment -