vendredi 12 avril 2024

UA: Le Maroc sous la conduite de SM le Roi réaffirme sa position ferme et claire dans la défense de la cause palestinienne

-

Le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, qui place la cause palestinienne et Al-Qods Al-Sharif à la tête de ses préoccupations, réaffirme sa position ferme et claire, dans le soutien et la défense de la question palestinienne, et son attachement à un règlement pacifique basé sur la solution à deux États afin d’établir une paix juste et durable au Moyen-Orient, a affirmé, dimanche à Addis-Abeba, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le Maroc poursuivra ses efforts inlassables pour défendre les Lieux Saints et à leur tête Al-Qods Al-Sharif, auxquels Sa Majesté le Roi, Président du Comité d’Al-Qods, accorde un intérêt particulier, en combinant action politique et diplomatique et travail sur le terrain mené par l’Agence Bayt Mal Al-Qods, bras exécutif du Comité Al-Qods Al-Sharif, dans la mise en œuvre de plans et de projets concrets, dont l’objectif principal est de préserver l’identité culturelle de la Ville sainte, améliorer les conditions sociales et de vie des Maqdessis et soutenir leur résistance, a réitéré le ministre qui représente SM le Roi Mohammed VI au 37eme Sommet de l’Union africaine qui se tient à Addis-Abeba.

Le Royaume, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, partage avec les pays africains frères les sentiments d’une grande tristesse et d’une profonde douleur face aux événements violents et aux affrontements militaires que connaît la région du Moyen-Orient, en particulier la bande de Gaza, avec ce qu’il a malheureusement laissé et continue de faire, des milliers de morts, de blessés, de disparus, des déplacements forcés et la destruction de nombreux bâtiments résidentiels, hôpitaux et lieux de culte, en violation flagrante des lois internationales et des valeurs humaines, a ajouté M. Bourita.

Le Maroc, par la voix de Sa Majesté le Roi, avait souligné dans Son Discours adressé au Sommet extraordinaire arabo-islamique, de Riyad, la nécessité d’une action collective pour réaliser quatre priorités urgentes, a rappelé le ministre.

Premièrement : Induire une désescalade urgente et concrète, mettre fin aux agressions militaires, pour aboutir à un cessez-le-feu durable et vérifiable, deuxièmement : Garantir la protection des civils de sorte à ce qu’ils ne soient plus pris pour cible, conformément au droit international et au droit international humanitaire, troisièmement : Permettre l’acheminement fluide et en quantités suffisantes des aides humanitaires au profit des populations de Gaza et quatrièmement : Projeter une perspective politique pour la question palestinienne de nature à relancer la solution à deux États, tel que convenu par la communauté internationale, a rappelé le ministre.

- Advertisment -