jeudi 25 avril 2024

Le vice-président du FOPREL salue l’engagement de SM le Roi et Son soutien à la coopération Sud-Sud

-

Le vice-président du Forum des présidents des pouvoirs législatifs d’Amérique centrale, du bassin des Caraïbes et du Mexique (FOPREL), Luis Rolando Redondo, a salué, jeudi à Rabat, l’engagement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son soutien à la coopération Sud-Sud.

S’exprimant lors de la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud, placée sous le Haut patronage de SM le Roi, M. Redondo a qualifié cette rencontre de plateforme permettant d’identifier des mécanismes efficaces et durables afin de faire face aux défis qui se posent. M. Redondo, également président du Congrès national du Honduras, a salué les relations « étroites » entre le Parlement marocain et les parlements d’Amérique latine et centrale.

Le vice-président du FOPREL, que le parlement marocain a rejoint en tant que membre observateur en 2014, a également salué le choix des thématiques débattues à la Conférence de Rabat, qualifiant cette conférence parlementaire d’un pas en avant dans le dialogue politique et la coopération Sud-Sud pour faire face à des défis sociaux, environnementaux et économiques inédits.

Après avoir relevé la nécessité d’une action commune entre toutes les parties concernées, M. Redondo a indiqué que les conclusions de la conférence « refléteront les efforts des parlements et instances participants, ainsi que l’importance qu’ils attachent aux relations qu’ils entretiennent ».

La Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud, qui réunit plus de 260 participants de 40 pays, dont 30 présidents de parlements nationaux et d’unions parlementaires régionales et continentales d’Afrique, du monde arabe, d’Amérique latine et des Caraïbes, est l’occasion de prospecter les opportunités de développement commun et de promouvoir les liens culturels entre l’Afrique, le Monde arabe et l’Amérique latine et de se pencher sur les rôles des acteurs non-gouvernementaux au service de la coopération entre ces régions.

Elle se propose de contribuer au raffermissement de la diplomatie parallèle et d’un partenariat garantissant la sécurité, la stabilité et la dignité aux peuples du Sud.Organisée à l’initiative de la Chambre des Conseillers en collaboration avec l’Association des Sénats, Choura et Conseils équivalents d’Afrique et du monde arabe et le Forum du Dialogue Sud-Sud, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement du leadership du Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le lancement d’initiatives de développement et de solidarité visant à renforcer la coopération avec les pays du Sud.

- Advertisment -