jeudi 25 avril 2024

Des responsables de la fédération sud-coréenne recommandent le limogeage de Klinsmann

-

Des hauts responsables du football sud-coréen ont recommandé jeudi le limogeage du sélectionneur Jurgen Klinsmann, estimant qu’un « changement de direction (était) nécessaire » après l’élimination en demi-finale de la Coupe d’Asie et des querelles entre joueurs vedettes.« Nous sommes parvenus à un consensus sur le fait que Klinsmann ne peut plus exercer sa fonction d’entraîneur de l’équipe nationale pour diverses raisons et qu’un changement est nécessaire », a déclaré Hwangbo Kwan, directeur technique et membre du comité de l’équipe nationale au sein de la Fédération coréenne de football.

Ce comité n’est pas un organe de décision, mais il fera ses recommandations au Bureau exécutif de la Fédération sud-coréenne qui tranchera sur l’avenir de l’entraîneur allemand de 59 ans, en poste depuis un an.

A l’issue d’une réunion de trois heures, lors de laquelle Klinsmann est intervenu en visioconférence selon l’Agence de presse Yonhap, Hwangbo a déclaré que le comité avait estimé que la « préparation tactique de Klinsmann n’avait pas été à la hauteur » lors de la Coupe d’Asie.

La Corée du Sud, l’une des grandes favorites du tournoi, a été éliminée en demi-finales par la surprenante Jordanie (2-0), sensation de cette édition. Les matches laborieux de l’équipe lors de cette Coupe d’Asie et les rivalités entre joueurs ont suscité les critiques des médias et du public.

Selon Hwangbo Kwan: « Klinsmann a déclaré qu’il y avait eu des discordes entre les joueurs de l’équipe et que cela avait affecté leur performance (lors du match contre la Jordanie). »

Une querelle a notamment eu lieu avant cette demi-finale entre le joueur du Paris SG Lee Kang-in et la star de Tottenham Son Heung-min, qui s’est blessé à un doigt lors de l’incident. Des cadres de l’équipe comme Son avaient voulu rappeler à l’ordre de jeunes joueurs comme Lee, qui s’étaient levés de table pour aller faire une partie de ping-pong.

- Advertisment -