mardi 27 février 2024

La star de l’Inter Miami, restée sur le banc lors d’un match amical dimanche à Hong Kong, a provoqué une crise inattendue

-

L’escalade qu’on n’avait pas vu venir. La Chine a indiqué vendredi et samedi qu’elle renonçait à accueillir deux matchs amicaux de l’équipe d’Argentine de football, prévus contre le Nigeria à Hangzhou puis la Côte d’Ivoire à Pékin, dans le cadre d’une tournée de l’Albiceleste du 18 au 26 mars. Tout ça à cause du comportement de la star Lionel Messi, très populaire dans le pays jusqu’au week-end dernier.

Les autorités chinoises et une bonne partie de la population n’ont pas apprécié du tout que l’octuple Ballon d’or reste sur le banc dimanche pendant un match amical de l’Inter Miami contre une équipe locale à Hong Kong, territoire chinois semi-autonome. La star argentine avait invoqué une blessure.

Les spectateurs, qui avaient déboursé jusqu’à 4.800 dollars hongkongais (570 euros), avaient exprimé leur mécontentement devant l’absence du joueur, mais surtout devant son attitude, car il ne s’était pas adressé au public pour s’excuser. La « Pulga » avait été huée, comme David Beckham, le copropriétaire de l’Inter Miami.

- Advertisment -