mardi 27 février 2024

Tensions entre le Maroc et l’Algérie:  Les théories conspirationnistes de Nabila Mounib

-

Dans un discours prononcé lors d’un meeting organisé par le Parti socialiste unifié (PSU) à Oujda, Nabila Mounib, ancienne secrétaire générale de cette formation politique, a suscité la controverse en avançant des théories conspirationnistes sur les tensions entre le Maroc et l’Algérie.

Accusant ce qu’elle qualifie de « mouches électroniques sionistes », Mounib a tenté de justifier les tensions entre les deux pays, suscitant à la fois le scepticisme et le ridicule.

Son discours, qui mélange des éléments géopolitiques et des accusations infondées, soulève des questions sur ses motivations et la crédibilité de ses affirmations.

Les propos de Nabila Mounib ont choqué de nombreux internautes. Ces derniers ne comprennent pas pourquoi l’ex-SG du PSU a osé déformer la réalité en fermant les yeux sur la campagne d’endoctrinement orchestrée par le régime algérien et ses relais médiatiques, y compris ceux relevant du secteur public, et à leur tête les chaînes de télévision et l’agence officielle APS, qui passent leur temps à insulter les Marocains et à dénigrer le Royaume et ses institutions.

Ce n’est pas la première fois que Nabila Mounib tient des propos complotistes. En 2021, alors que la pandémie de Covid-19 battait son plein, elle est allée jusqu’à refuser de se faire vacciner, quitte à ce que cela lui coûte une interdiction d’accès au Parlement (car le pass vaccinal était obligatoire). Résultat: Nabila Mounib a failli à son devoir de représenter ses électeurs, étant absente de l’hémicycle pendant environ huit mois (octobre 2021-mai 2022).

Dans l’une de ses sorties médiatiques, elle a expliqué que les vaccins transforment les gens en «crétins». «Quand on est exposé à un virus, notre organisme produit des anticorps. Quand on nous administre un vaccin, celui-ci comporte quelques anticorps, mais quelques vaccins testés sur l’être humain comportent des nano-éléments de plomb et de métaux lourds qui, associés au virus et injectés dans l’organisme, ne sont pas assimilés par le corps humain(…) Cela atteint les facultés mentales des personnes ou encore donne lieu à des cas de paralysies», avait-elle laissé entendre.

Dans un entretien accordé à nos confrères de Febrayer, Nabila Mounib a poussé ses thèses complotistes jusqu’à qualifier de «lâches» les pays arabes détenteurs de gaz et de pétrole qui conservent leur argent dans les banques étrangères: «Ils subissent ensuite la pression de ces puissances qui leur disent “soit vous faites ce qu’on vous dit, soit on vous envahit, on vous tue à coups de drones et on saisit votre argent placé dans les banques occidentales”.»

C’est précisément cette logique implacable qui pousserait, selon Nabila Mounib, des pays arabes «effrayés» à pactiser avec «la puissance sioniste qui a envahi la Palestine». Manifestement, si Nabila Mounib a résisté au vaccin contre le coronavirus, elle devrait s’en administrer un salutaire pour sa santé mentale: le vaccin contre la bêtise.

- Advertisment -