dimanche 25 février 2024

L’escalade en mer Rouge entraînera de nouvelles hausses des prix du pétrole, du transport maritime et de l’assurance

-

L’agence Moody’s a prévu de nouvelles perturbations des prix du pétrole et une augmentation des tarifs de transport maritime et d’assurance à cause du conflit en cours dans la mer Rouge.

Dans son rapport publié récemment, l’agence de notation a estimé, toutefois, que la hausse des prix n’affectera pas de manière significative le taux d’inflation ni la politique monétaire.

Selon Moody’s, si le scénario baissier impliquant de plus fortes perturbations du transport maritime au Moyen-Orient venait à se concrétiser, cela pourrait entraîner une augmentation significative du risque de crédit pour les exportateurs dans les secteurs du commerce de détail, de l’industrie manufacturière générale et de la chaîne d’approvisionnement en Europe, ainsi qu’un impact à plus long terme sur la situation du marché et l’inflation.

Depuis leur ciblage par les Houthis et les frappes aériennes de représailles menées par les États-Unis et le Royaume-Uni, les compagnies maritimes ont détourné leurs navires de la mer Rouge.

Selon la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le trafic de marchandises passant par le canal de Suez a chuté de 45% au cours des deux derniers mois, après que les compagnies maritimes ont détourné leurs navires à la suite des attaques des Houthis en mer Rouge, perturbant des routes commerciales maritimes déjà en proie à des difficultés.

- Advertisment -