jeudi 29 février 2024

Les réseaux sociaux devraient agir davantage contre le harcèlement en ligne visant les sportifs

-

Certaines des plus grandes fédérations sportives internationales estiment que les plateformes de réseaux sociaux devraient agir davantage contre le harcèlement en ligne visant les sportifs, selon les résultats d’une étude publiée dernièrement.« Près de 90% des répondants sont « fortement » ou « plutôt » d’accord avec l’idée que les agressions en ligne peuvent potentiellement amener les athlètes à abandonner leur carrière« , indique le communiqué présentant les résultats de l’étude, qui dénonce notamment les menaces adressées aux sportifs et à leurs familles.

Elaboré sous l’égide de l’ONG UAOA (United against Online Abuse , Unis contre les attaques en ligne), un questionnaire a été envoyé à 73 fédérations sportives internationales. Vingt-deux y ont répondu, dont les géants que sont la Fifa (football), le CIO (olympisme), World Athletics (athlétisme), la FIA (sports automobiles), l’UCI (cyclisme) ou l’ITF (tennis).

Parmi les catégories d’attaques, le racisme et la misogynie sont les deux les plus fréquentes. Mais le sondage montre également qu’une part importante des abus en ligne n’entrent dans aucune catégorie particulière.

L’ONG UAOA compte utiliser les résultats de cette étude pour faire avancer les choses sur le plan mondial.

- Advertisment -