dimanche 25 février 2024

Journée mondiale contre le cancer : Un combat continu

-

Aujourd’hui, 4 février, le monde se mobilise contre le cancer. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) rapporte 20 millions de nouveaux cas en 2022 et prévoit une augmentation à 35,3 millions d’ici 2050. Face à ces chiffres, l’urgence de combattre cette maladie est plus pressante que jamais.

Selon l’OMS, le cancer a causé 9,7 millions décès en 2022 dans le monde. Soulignant qu’une personne sur cinq sera touchée par le cancer au cours de sa vie, avec des risques de mortalité plus élevés chez les hommes.

Quant aux types de cancers les plus répandus, sont ceux du poumon, du sein, du côlon, de la prostate, et de l’estomac, représentent non seulement les cas les plus fréquents mais aussi les plus meurtriers, le cancer du poumon étant en tête des causes de décès.

A cet effet, Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé insiste sur l’importance de la prévention et de la détection précoce. Il explique que les deux tiers des décès par cancer sont évitables, avec plus d’un tiers des cas pouvant être prévenu et un autre tiers pouvant être guéri s’ils sont détectés à temps et traités adéquatement.

Il est à noter que les facteurs de risque liés au mode de vie, comme le tabagisme, l’exposition excessive au soleil, l’alcool, une alimentation déséquilibrée, le surpoids, le manque d’exercice, et la pollution de l’air, sont parmi les causes principales. De même, certaines infections virales ou bactériennes sont connues pour augmenter le risque de cancer.

Dr. Hamdi a affirmé que le cancer représente également un défi majeur de santé publique, avec plus de 50.000 nouveaux cas en 2022. Le Royaume a vu le cancer grimper à la quatrième place des maladies les plus mortelles, devenant la deuxième cause de décès après les maladies cardiovasculaires. Selon notre interlocuteur, les raisons de cette hausse incluent la croissance démographique, l’amélioration de l’accès au dépistage et au diagnostic, ainsi que des facteurs de mode de vie.

Pour remédier à cette situation, l’OMS a souligné l’importance de la prévention. Cela inclut des mesures telles que l’arrêt du tabac, la modération de la consommation d’alcool, une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes, l’exercice régulier, et la vaccination contre certaines infections. Le dépistage régulier et la détection précoce restent parmi les outils les plus efficaces pour réduire le taux de mortalité lié au cancer.

- Advertisment -