jeudi 29 février 2024

Alstom livre au Maroc 80 tramways fabriqués en Espagne

-

Le groupe franco-espagnol Alstom a décroché un contrat de 150 millions d’euros pour fournir 80 tramways à la ville de Casablanca, la capitale économique du Maroc. Ces tramways, fabriqués par la filiale espagnole d’Alstom, seront livrés d’ici fin 2024 et permettront de prolonger les lignes 3 et 4 du réseau urbain, qui ne compte actuellement que deux lignes opérationnelles.

Signé en 2020, ce marché a été officialisé lors d’une visite d’une délégation marocaine à l’usine Alstom de Barcelone, où sont assemblés les tramways modèles Citadis. Il s’agit de la deuxième commande de tramways d’Alstom au Maroc, après celle de 190 tramways livrés en 2011 à Rabat et Casablanca. Une première livraison de 26 tramways est attendue dans les prochains mois.

L’acquisition de ce marché illustre la confiance du Maroc envers Alstom, qui est présent dans le pays depuis plus de dix ans et qui y fournit différents types de véhicules ferroviaires, tels que des trains à grande vitesse, des trains régionaux ou des métros. En 2023, Alstom a inauguré une nouvelle usine à Fès, qui emploie 400 personnes et qui produit des cabines de conduite pour les trains régionaux et les métros.

Ce marché témoigne également de la volonté d’Alstom de renforcer sa présence au Maroc, qui est un partenaire stratégique pour le groupe, tant sur le plan économique que politique. En effet, le Maroc est un pays en pleine croissance, qui investit massivement dans le développement de son infrastructure de transport, notamment dans le domaine du ferroviaire. Le Maroc est aussi un pays clé dans la région du Maghreb et de l’Afrique, où Alstom souhaite se positionner comme un acteur majeur.

En confiant la gestion de ce contrat à sa filiale espagnole, Alstom a fait le choix de la proximité géographique et culturelle avec le Maroc, mais aussi de la compétitivité et de la qualité de son site de Barcelone, qui dispose d’un savoir-faire reconnu dans la fabrication de tramways. Ce choix s’inscrit dans le contexte d’une crise diplomatique entre le Maroc et la France, qui a affecté les relations commerciales entre les deux pays. Il s’agit aussi d’un geste de soutien au gouvernement espagnol de Pedro Sánchez, qui a lancé un projet de réindustrialisation de l’économie espagnole et qui cherche à normaliser les relations avec la Catalogne, où se trouve l’usine Alstom de Barcelone.

Avec ce contrat, Alstom confirme sa position de leader mondial du transport ferroviaire et sa capacité à s’adapter aux besoins et aux spécificités de chaque marché. Alstom contribue ainsi à la mobilité durable et à la qualité de vie des habitants de Casablanca, qui pourront bénéficier d’un réseau de tramway moderne, confortable et respectueux de l’environnement.

- Advertisment -