jeudi 29 février 2024

Faux et usage de faux : 6 individus déférés devant la justice à Tikiouine

-

La brigade de police judiciaire relevant du service préfectoral de police de Tikiouine a déféré devant le Parquet compétent, à la fin de la semaine dernière, six individus, à savoir un individu ayant des antécédents judiciaires, une directrice d’agence de micro-crédit, un employé dans cette agence, deux fonctionnaires relevant du service de légalisation de signatures et un intermédiaire, pour leur implication présumée dans une affaire de faux et usage de faux.

Les résultats de l’enquête préliminaire démontrent que le principal mis en cause a utilisé de faux documents pour bénéficier de crédits de consommation pour le compte d’autrui émis par une société de microcrédit, avec la complicité de la directrice d’une des agences de cette société qui recevait en échange un pourcentage du crédit obtenu, tandis que les deux fonctionnaires sont présumés impliqués dans la légalisation de faux documents sans demander leurs originaux, indique une source sécuritaire.

Par ailleurs, l’opération de pointage des personnes interpellées dans la base de données de la Sûreté nationale a révélé que le principal mis en cause dans cette affaire fait l’objet de plusieurs avis de recherche au niveau national, émis les services de police d’Agadir, Dakhla et Inezgane, pour son implication présumée dans différentes affaires criminelles de faux et usage de faux, d’émission de chèques sans provision et d’abus de confiance.

Le mis en cause principal a été placé en garde à vue, tandis que les autres prévenus ont été placés à la disposition de l’enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, avant qu’ils soient déférés, samedi matin, devant la justice, conclut-on.

- Advertisment -