jeudi 29 février 2024

Exploration pétrolière et gazière : les avancées des opérations au Maroc

-

La société américaine spécialisée dans l’exploration pétrolière et gazière, Predator Oil & Gas a récemment dévoilé des avancées prometteuses dans le cadre de ses opérations au Maroc, notamment le début du programme de tests sans plate-forme dans la licence de Guercif.

La société basée à Jersey vient d’annoncer que le lancement du programme de tests sans plate-forme dans la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore à Guercif devrait avoir lieu vers le 29 janvier 2024. Selon Predator & Oil, la durée du programme de tests est estimée à environ 14 jours.

Dans un communiqué, diffusé vendredi 26 janvier, l’entreprise a fait savoir que les forages du puits MOU-1 en 2021 ainsi que les puits MOU-3 et MOU-4 en 2023 ont été complétés en vue de tests sans plate-forme au début de l’année 2024. À court terme, la société se concentre sur la fourniture de gaz naturel comprimé (GNC) sur le marché industriel marocain.

Elle rappelle ainsi qu’un accord de collaboration, portant sur des ventes potentielles de gaz GNC atteignant jusqu’à 50 millions de pieds cubes par jour, a été conclu avec Afriquia Gaz. De nouvelles activités de forage sont également planifiées pour l’année 2024, visant à approfondir l’évaluation du prospect MOU-4.

Comme précédemment annoncé, le programme de travail élaboré par la Société pour l’année 2024, comprenant des tests de puits sans plate-forme et des forages d’évaluation et d’exploration discrétionnaires, sous réserve du consentement et des approbations réglementaires, vise à accroître de manière progressive les ressources potentielles en vue du développement évolutif du GNC.

L’annonce d’aujourd’hui, concernant le début prévu des tests sans plate-forme vers le 29 janvier 2024, marque la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des intervalles plus larges de Ma et TGB 2 dans MOU-1 et MOU-3.

« À titre indicatif, des débits de gaz compris entre 1 et 3 millions de pieds cubes par jour (mm cfgpd) à partir de chacun de ces puits, en cas de succès, pourraient potentiellement être suffisants pour appuyer une option future de développement pilote de GNC », explique Predator & Oil.

Par ailleurs, la société souligne que d’autres activités de forage sont prévues en 2024 pour évaluer davantage le puits MOU-4.

- Advertisment -