dimanche 25 février 2024

Zambie: sept mineurs piégés dans une mine au Copperbelt

-

Sept mineurs ont été piégés à l’intérieur d’un puits de mine dans la province du Copperbelt, dans le nord de la Zambie, à la suite d’une infiltration de l’eau et de la boue, ont indiqué mercredi les autorités locales.

«L’incident est survenu lundi dans la mine de cuivre de Macrolink, près de la ville de Ndola (316 km de Lusaka), bloquant à l’intérieur cinq travailleurs zambiens et deux Chinois», a indiqué le commandant provincial de la police, Peacewell Mweemba.

Il a ajouté que les autorités poursuivent leurs opérations de sauvetage en pompant l’eau et la boue entrée dans la mine après avoir mobilisé le matériel nécessaire auprès de diverses sociétés minières de la région.

Selon les médias locaux, un seul mineur a réussi à s’échapper après avoir remarqué de l’eau provenant d’un tunnel, tandis que les autres n’ont pas pu trouver un moyen de sortir de la mine profonde de plus de 200 mètres.

Les accidents de mines sont récurrents en Zambie, notamment en raison de la prolifération des activités minières illégales. En décembre, plus de 30 mineurs ont été piégés suite à l’effondrement d’une mine dans la province du Copperbelt.

Le secteur minier est un axe majeur de l’économie zambienne. Ce pays d’Afrique australe est le deuxième plus grand pays producteur de cuivre en Afrique après la République démocratique du Congo (RDC).

La Zambie possède également des gisements importants de minéraux utilisés dans différents secteurs industriels, tels que le cobalt, le manganèse et le nickel.

- Advertisment -