jeudi 22 février 2024

Le Maroc accueille un dialogue panafricain pour mettre fin a la pollution plastique

-

Un dialogue international a été organisé à Rabat, au Maroc, cette semaine, dans le but d’explorer comment les nations africaines peuvent renforcer leur collaboration pour éradiquer la pollution plastique.
Selon un communiqué dont une copie nous est parvenue à lareleve.ma, cet événement s’est penché spécifiquement sur les bénéfices d’établir une norme panafricaine pour le PET recyclé.
Le même communiqué ajoute que l’organisation de cet atelier a été une initiative conjointe du projet Switch to Circular Economy Value Chains (SWITCH2CE), de l’Alliance africaine pour l’économie circulaire (ACEA) et de la COVAD, en collaboration avec le ministère marocain du Commerce et de l’Industrie ainsi que le ministère de la Transition Énergétique et du Développement Durable.
La hausse de la demande de plastique en Afrique impacte significativement le climat, la biodiversité et la pollution. Actuellement, seulement 6 % des déchets plastiques sont recyclés sur le continent, un taux bien inférieur à la moyenne mondiale de 9 %.
Cette situation engendre des coûts élevés en matière de nettoyage, de santé publique et pour l’industrie touristique. Elle met en évidence l’urgence de réduire la production de plastique neuf et de prévenir la pollution plastique dans l’environnement.
Les participants au dialogue, comprenant des experts industriels et des représentants gouvernementaux du Maroc, du Ghana, du Nigeria, de l’Afrique du Sud et de l’Europe, ont souligné, durant cette rencontre, l’importance de prendre des mesures régionales et mondiales ambitieuses pour résoudre la problématique de la pollution plastique.
Ils ont mis en avant que l’augmentation de la production et de l’utilisation de plastiques recyclés, notamment le PET recyclé (rPET), est une solution prometteuse, en particulier pour les emballages plastiques.

- Advertisment -