vendredi 23 février 2024

L’Académie Mohammed VI, un « levier important » pour l’essor du football

-

L’Académie Mohammed VI constitue « un levier important » pour l’essor radieux du football marocain qui s’est brillement illustré lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar, a affirmé le journaliste sportif sénégalais, Ibrahima Diop.

La politique menée par le Maroc dans le domaine sportif, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, et les investissements réalisés pour renforcer les infrastructures et la formation sportives, l’Académie Mohammed VI de football notamment, « n’ont pas tardé de donner leurs fruits », a souligné M. Diop, directeur de publication du Magazine « l’Equipe Type », dans une déclaration à la MAP.

Depuis le lancement de l’Académie Mohammed VI en 2009, le Maroc a commencé à récolter les fruits de sa stratégie clairvoyante, a ajouté Diop, mettant en exergue la belle prestation de l’équipe nationale lors du Mondial 2022 et à l’entame de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule actuellement en Côte d’Ivoire.

Le Maroc qui a terminé l’année 2023 sur le toit de l’Afrique, s’est hissé aussi dans le classement du football mondial, au regard de sa formidable épopée au Qatar, a noté M. Diop, qui est également Consultant en sport à la télévision Yeuggle TV.

Il a fait remarquer à cet égard que c’est pour la première fois dans l’Histoire, qu’une nation africaine, en l’occurrence le Maroc, atteint le carré d’As d’un championnat du monde, en occupant la 4-ème place au mondial du Qatar.A l’échelle continentale et mondiale, aussi bien au niveau des clubs que de la sélection, le Maroc « fait parler de son savoir-faire », a-t-il poursuivi, relevant que trois joueurs ayant fréquenté l’Académie Mohammed VI de football, évoluent aujourd’hui au sein de la sélection nationale.

Nayef Aguerd, Azedinne Ounahi et Youssef En-Nesyri, qui évoluent dans de prestigieux clubs européens, sont de véritables ambassadeurs de l’Académie Mohammed VI de football qui constitue « un formidable vivier dédié à asseoir les bases d’un football marocain performant et conquérant », a-t-il insisté.

M. Diop a en outre expliqué que les victoires et les performances des Lions de l’Atlas « n’ont pu être possibles que grâce à une politique réfléchie ayant pour soubassements le développement des infrastructures et la formation, absolument nécessaires pour promouvoir une élite de qualité.

Et de conclure que le Maroc regorge de talents footballistiques qui dans un environnement favorable et enchanteur comme celui de l’Académie Mohammed VI, ne peuvent qu’affuter leurs compétences et porter très haut les couleurs du Maroc dans les prestigieuses compétions mondiales.

- Advertisment -