jeudi 29 février 2024

L’ex-star du foot George Weah dit n’avoir aucune intention de se représenter à la tête de son pays Liberia

-

Selon la presse locale, le président actuel du Liberia, George Weah, connu aussi comme vedette du PSG, a affirmé n’avoir aucune intention de se représenter à la tête de son pays, souhaitant tirer un trait définitif sur la présidence. Une décision qui intervient deux mois après sa défaite électorale. 

L’ex-star du football, élu président en 2017 mais battu en novembre 2023 par Joseph Boakai à qui il laissera officiellement la place le 22 janvier, s’est exprimé sur son avenir auprès de fidèles à l’occasion du service religieux de l’église que fréquente ce chrétien évangélique en dehors de la capitale Monrovia.

George Weah, 57 ans, a invoqué son âge en 2029, date de la prochaine présidentielle, selon un enregistrement de ses propos auquel l’AFP a eu accès. « Les Libériens verront bien que je suis plus vieux et qu’il y a des tâches que je ne peux plus accomplir », a-t-il dit.      « J’ai 57 ans et l’âge de la retraite est fixé à 65 ans au Liberia.  Dans six ans, j’aurai 63 ans et je ne pourrai pas travailler pendant deux ans seulement », a-t-il ajouté. « Vous ne me traînerez pas en politique jusqu’à mes 90 ans. Je remercie les Libériens de m’avoir permis de devenir président, que ce soit une ou cinquante fois. Je vous garantis que ce ne sera qu’une seule fois », a-t-il ajouté.

Il n’a pas dit ce qu’il comptait faire après la présidence. Il a promis d’oeuvrer pour la paix et la prospérité de son pays, un des plus pauvres du monde. George Weah s’est attiré les louanges en reconnaissant sa défaite avant même l’officialisation de la victoire de son adversaire, le vétéran en politique Joseph Boakai, 79 ans.

- Advertisment -