jeudi 22 février 2024

Les cascades d’Ouzoud au Maroc:  les plus grandes d’Afrique du Nord et parmi les plus impressionnantes du monde

-

D’une hauteur de 110 mètres, les chutes d’Ouzoud sont les plus grandes et les plus impressionnantes d’Afrique du Nord. Elles sont situées dans la province de Tanghmelt, à 150 kilomètres de Marrakech, à 1 060 m d’altitude du massif de l’Atlas, dans le Haut Atlas. Connues pour faire partie des plus belles chutes d’eau du pays , celles – ci s’élèvent à plus de 110 mètres de haut et se déversent en trois paliers .

Entourées d’un paysage à la fois rocailleux et verdoyant, le site est majestueux. Des oiseaux et des singes y ont même élu domicile . Les cascades d’Ouzoud ressembles à un petit coin de paradis, perdu au milieu d’une vallée d’amandiers, d’oliviers, et de figuiers .

Les chutes de Kalandula en Angola, avec ses 105 mètres de haut, est aussi l’une des plus grandes d’Afrique. Les mois de septembre et mai, qui marquent la grande saison des pluies, sont favorables pour visiter ces cascades et apprécier toute leur splendeur. Haut de 979 mètres, le Salto Ángel, situé dans le parc national Canaima au Venezuela, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994, fait également partie des plus impressionnantes cascades du monde.

Il en est de même des cascades de Tugela, situées dans le parc national Royal Natal en Afrique du Sud. Elles présentent une vue splendide au coucher du soleil. Avec ses 947 mètres de hauteur, elle est la deuxième plus haute cascade du monde. On compte également les chutes de Yosemite, d’une hauteur de 739 mètres. Situées à l’intérieur du parc national du même nom aux États-Unis, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984, elles sont l’une des plus impressionnantes d’Amérique du Nord.

Enfin, les chutes de Nohkalikai, la plus grande cascade en Inde, d’une hauteur d’environ 350 mètres. Elle est située près de la ville de Cherrapunji, l’un des endroits les plus humides de la planète. Les chutes Nohkalikai sont alimentées par les eaux de pluie et leur puissance diminue pendant la saison sèche, en décembre.

Les cascades d’Ouzoud au Maroc étonne par sa beauté, Admiré d’en bas, son spectacle fascine. Ses eaux semblent jaillir de ses flancs. Elles composent avec la végétation, qui orne les falaises, et les rayons lumineux du soleil une palette de couleurs dont la diversité n’exclut guère la symbiose. Ce spectacle est accompagné d’un grondement peut-être assourdissant mais combien agréable. Musique de l’eau qui, à grande vitesse, coule. Musique qu’amplifie le choc naturel des torrents entre eux et leur commune et régulière chute.

Un lac circulaire accueille provisoirement cette eau limpide et pure avant de la laisser poursuivre bénéfiquement son chemin dans l’Oued Ouzoud qui prend source 3 km plus haut et se jette plus loin dans l’Oued El Abid pour en diluer les eaux rouges.

- Advertisment -