jeudi 29 février 2024

Le Danemark se prépare à l’avènement du roi Frederik X

-

Le prince Frederik, va devenir dimanche à 55 ans roi du Danemark, après l’abdication de sa mère en sa faveur, un événement inédit qui devrait rassembler plus d’une centaine de milliers de Danois dans les rues de Copenhague.

Prince-héritier depuis 52 ans, le futur souverain est extrêmement populaire et 82% de la population estime qu’il saura bien gouverner.

«Les gens trouvent qu’il est l’un d’entre eux, ils l’aiment vraiment !», explique à l’AFP la correspondante royale de la télévision publique DR, Cecilie Nielsen.

«Il aime les sports, il est sympa et les Danois n’attachent pas vraiment d’importance à ce qui peut être écrit sur lui dans les médias étrangers», résume-t-elle, en référence à des rumeurs d’infidélité du prince avec une célébrité mexicaine relayées par la presse espagnole et britannique et démenties par l’intéressée.

L’annonce par Margrethe II de son retrait lors de ses voeux télévisés le soir du 31 décembre a eu l’effet d’une bombe dans le pays car la reine avait juré rester sur le trône jusqu’à en tomber.

«On ne l’a pas vu venir», reconnait Jesper Volpius, un Copenhaguois de 55 ans.

Pour l’historien Bo Lidegaard, l’abdication est une preuve de modernité.

«Elle a conscience qu’elle est affaiblie physiquement. Son fils est prêt et dans une meilleure position qu’elle pour reprendre l’entreprise familiale», juge-t-il. «C’est un changement qui doit avoir lieu tôt ou tard donc autant le faire et ne pas rester prisonnière des conventions».

L’événement n’en reste pas moins quasiment sans précédent.

«Il n’y a eu qu’une seule abdication au Danemark et c’était il y a 900 ans. Les rituels tels que nous les connaissons sont liés au fait que l’ancien monarque meurt», relève Mme Nielsen.

Pragmatiques, les Danois ont rapidement accepté la décision de la souveraine, soulagés aussi de ne pas la perdre.

Les sondages montrent que plus de 80% soutiennent la décision de la souveraine, qui gardera son titre de reine et pourra toujours représenter la maison royale lors de cérémonies officielles.

Depuis l’annonce, les hôtels ont été pris d’assaut, impossible ou presque de trouver un train ou vol domestique pour rejoindre Copenhague ce weekend.

- Advertisment -