jeudi 29 février 2024

Revue de presse de ce jeudi 11 janvier 2024

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 11 janvier 2024:

La Banque européenne d’investissement a signé 5 contrats de prêts totalisant 320 millions d’euros en faveur du Royaume en 2023. Le dernier en date, portant sur une enveloppe de 115 millions d’euros, a été scellé le 29 décembre avec MedZ pour appuyer son programme de développement des technopoles et de zones d’activités économiques. Ainsi, depuis le démarrage de ses activités au Maroc en 1979, les investissements cumulés de la BEI dans notre pays ont atteint plus de 9,85 milliards d’euros.

L’Opinion

La Loi de Finances 2024 introduit des réformes significatives en matière de Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), visant à ajuster les exonérations et les taux applicables. En vertu de ces dispositions, le taux de TVA appliqué aux voitures économiques augmentera de 3 points pour passer de 7% à 10%. Cette mesure, entrée en vigueur à compter du mois de janvier, s’applique à tous les produits et matières entrant dans sa fabrication «ainsi que les prestations de montage de ladite voiture économique». Cependant, l’article 99 de la loi de finances 2024 stipule que l’application du taux susvisé aux produits et matières entrant dans la fabrication de la voiture économique et aux prestations de montage de ladite voiture est «subordonnée à l’accomplissement de formalités définies par voie réglementaire». Cette nouvelle mesure intervient, d’ailleurs, dans un contexte macroéconomique complexe qui impacte la demande et suite au redressement progressif de l’offre à l’origine d’une légère hausse de 0,1% des ventes en glissement annuel.

Al Bayane

Le ministère de la Santé vient de valider une nouvelle baisse des prix de près de 4.500 médicaments. La liste comprend des princeps, génériques et biosimilaires commercialisés dans les pharmacies. Cette décision fait suite aux dispositions contenues dans la Loi de Finances 2024. Parmi les médicaments les plus vendus en pharmacie et dont les prix ont enregistré une baisse , il y a le doliprane (50 centimes jusqu’à 1 DH ). Le prix de la boîte de8 comprimés effervescents (1 g) descend de 14,60 à 13,70 dhs, tandis que celui de la boîte de 16 comprimés effervescents de 500 mg est passé de 15,80 à 14,80 dhs. Les médicaments anti-rhume ont également connu une petite baisse variant entre 20 centimes à presque 2 dhs, selon le type et les composants du produit.

Libération

La prévention et la lutte contre la corruption est une priorité nationale essentielle pour la réalisation d’un développement solide et inclusif, a affirmé le président de l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC), Mohamed Bachir Rachdi. Dans un exposé devant la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants sur le rapport de l’INPPLC au titre de l’année 2022, Rachdi a relevé que la réalisation des objectifs de développement escomptés nécessite « un changement d’approche de manière à assurer une complémentarité institutionnelle efficace à travers la convergence et l’articulation des rôles et des responsabilités des autorités, instances et institutions concernées ».

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a indiqué que 69 nouvelles sources d’eau ont jailli suite au séisme d’Al Haouz. Dans un exposé présenté aux membres de la commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants, Baraka a fait savoir qu’après le séisme d’Al Haouz, des changements ont été constatés au niveau du débit des sources d’eau, notant que certaines ont vu leur débit augmenter et d’autres diminuer, outre l’apparition de nouvelles sources. Le ministre a également relevé que son département a pris des mesures immédiates en coordination avec le Centre Royal de télédétection spatiale.

Al Akhbar

Le gouvernement et les cinq syndicats de l’enseignement les plus représentatifs poursuivent toujours les séances de dialogue dans l’objectif de résoudre les projets de statuts et d’indemnités du personnel de l’éducation nationale. Lors d’une réunion tenue au début de cette semaine, les deux parties se sont mises d’accord sur l’amendement de plusieurs articles du Statut et ont décidé de poursuivre le dialogue à partir de l’article 77. A cette occasion, les syndicats ont notamment demandé au gouvernement de revenir sur les exclusions temporaires et la suspension des salaires décidées à l’encontre de 500 professeurs grévistes, selon des sources syndicales ayant pris part à cette réunion.

Les étudiants des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire ont décidé de renforcer leurs protestations, en annonçant une grève générale et ouverte contre la formation hospitalière et les cours théoriques et pratiques, ainsi que le boycott de tous les examens. Cette escalade est la conséquence des atermoiements des responsables et le peu de cas fait des revendications des étudiants, a expliqué le Comité national des étudiants en médecine, médecine dentaire et pharmacie. Les étudiants en médecine ont appelé le gouvernement et les deux ministères de tutelle à traiter directement et en toute urgence leurs revendications, affirmant que les étudiants en médecine et ceux en pharmacie ont approuvé, respectivement à 97 % et à 91 %, la grève et le boycott ouvert.

Al Ahdath almaghribia

Le peuple marocain et la famille du mouvement national, de la résistance et de l’Armée de libération célèbrent, aujourd’hui, avec des sentiments de fierté et de mobilisation nationale sous la Sage Conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 80ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, qui marque une épopée glorieuse dans les annales de la lutte nationale pour le recouvrement de l’indépendance et le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume. Cet anniversaire, qui interpelle les jeunes générations de par les significations profondes qu’il incarne, symbolise les hautes valeurs de l’éveil national et la forte symbiose entre le Trône et le peuple pour défendre les constantes de la Nation et entrevoir l’avenir avec confiance et sérénité.

Les augmentations des prix du sucre, prévues par la loi de finances pour l’année en cours, sont entrées en vigueur le 1er janvier, suite à la publication d’un arrêté du ministre de l’Économie et des Finances fixant les nouveaux prix de vente du sucre, accompagnés des marges de bénéfices maximales à toutes les étapes de la commercialisation. Selon l’arrêté, le prix du pain de sucre de deux kilogrammes est fixé à 5,0548 DH le kilogramme. Le sucre granulé est vendu à 4,2130 DH le kilogramme pour les sacs de 5 kg, à 4,2171 DH pour les sacs de 2 kg, et à 4,2574 DH pour les sacs d’un kilogramme. Quant au sucre en morceaux, son prix est établi à 5,0548 DH le kilogramme, et la poudre de sucre granulé est fixée à 4,1565 DH le kilogramme pour les sacs de 50 kg. Le sucre, le gaz butane et la farine sont des produits concernés par la levée progressive des subventions à partir de cette année.

- Advertisment -