dimanche 25 février 2024

CAN-2023: Malgré les absences, le Nigeria parmi les favoris

-

Le Nigeria compte parmi les favoris de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2023), qui se déroulera du 13 janvier au 11 février, en Côte d’Ivoire, malgré des absences en différents postes.

Les Super Eagles peuvent toujours s’appuyer sur le meilleur joueur africain de l’année 2023, Victor Osimhen, comme fer de lance, ainsi que sur une armada de talents.

Figurant sur la liste des joueurs les plus précieux sur le marché de la CAN-2023, avec une valeur marchande de 110 millions d’euros, selon le site spécialisé dans les transferts et les statistiques, Transfermarkt, le buteur de Naples mènera l’attaque notamment avec un autre talent, Samuel Chukwueze, (24 ans), qui titille le ballon avec l’AC Milan, Ademola Lookman (Atalanta), Moses Simon (Nantes), Sadiq Umar (Real Sociedad), et l’ancien Ahmed Musa (Sivasspor).

Ce sont en effet ses attaquants redoutables qui font la différence du Nigeria. Ils ont certainement la puissance de feu offensive nécessaire pour dominer le groupe et la créativité nécessaire pour réaliser des actions impressionnantes qui laisseraient la concurrence sur le carreau.

Mais toute chance de succès repose également sur le déploiement d’une équipe bien équilibrée.

Le milieu de terrain de 22 ans du Club Brugge, Raphael Onyedika, pourrait équilibrer la donne. Onyedika a déjà trois sélections à son actif et peut jouer en double pivot, en tant que milieu défensif droitier, ce que l’entraîneur portugais José Peseiro est susceptible d’appliquer.

Ceci sans oublier Joe Aribo, un des meilleurs Nigérians de la précédente CAN. Ainsi, il semble que les Verts ont ce qu’il faut pour aller jusqu’au bout de la compétition.

Triples champions d’Afrique (1980, 1994 et 2013), les Super Eagles sont versés dans le groupe A et rivaliseront notamment avec la Côte d’Ivoire, hôte de la compétition, sacrée des éditions 1992 et 2015, et comptant sur le talent de l’attaquant du Borussia Dortmund, Sébastien Haller.

Toutefois, la Guinée équatoriale, quart de finaliste de la dernière édition de la CAN, et la Guinée Bissau, autres rivaux du Nigeria dans ce groupe, pourraient créer la surprise et lui miner le chemin vers un quatrième sacre, en dépit de son potentiel offensif, qui a, en revanche, été altéré par la blessure de dernière minute de Victor Boniface, le buteur de Leverkusen.

Celui-ci a été remplacé par l’avant-centre de Nice Terem Moffi qui a été appelé mardi par le Nigeria pour combler le vide laissé par Boniface dans l’arsenal offensif.

Moffi, qui n’a pas été retenu par Peseiro dans sa liste initiale, va disputer, en Côte d’Ivoire, sa première CAN aux côtés d’Osimhen et des autres.

Côté défensif, le Nigeria a malheureusement été obligé de se passer de Wilfred Ndidi, censé jouer un rôle important lors de cette messe continentale, en raison de sa blessure quelques jours avant le début de la compétition.

Il a été remplacé par Alhassan Yusuf, le milieu de terrain d’Anvers.

L’un des meilleurs milieux de terrain défensifs d’Afrique, Ndidi est également l’un des joueurs les plus expérimentés des Super Eagles, ayant participé à la Coupe du monde et à la Coupe des nations.

Face à cette situation, les Super Eagles n’ont qu’à suivre la vision de Peseiro pour une bonne composition de l’équipe sur le terrain et remporter des victoires.

Connu pour être un tacticien perspicace, Peseiro utilise une défense intense pour créer des options de contre-attaque qui pourraient déstabiliser son adversaire.

Le Nigeria a terminé premier de la poule A durant les éliminatoires de la CAN-2023. Avec 15 points, soit cinq victoires et une défaite, les Super Eagles ont confirmé leur statut de favori à la CAN ivoirienne. L’objectif à présent est de soulever un quatrième trophée après trois succès.

- Advertisment -