vendredi 1 mars 2024

Le séisme d’Al Haouz donne naissance à 69 nouvelles sources d’eau(vidéo)

-

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a indiqué, mardi à Rabat, que 69 nouvelles sources d’eau ont jailli suite au séisme d’Al Haouz.

Dans un exposé présenté aux membres de la commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants, M. Baraka a fait savoir qu’après le séisme d’Al Haouz, des changements ont été constatés au niveau du débit des sources d’eau, notant que certaines ont vu leur débit augmenter et d’autres diminuer, outre l’apparition de nouvelles sources.

Le ministre a également relevé que son département a pris des mesures immédiates en coordination avec le Centre Royal de télédétection spatiale, ajoutant que 69 nouvelles sources d’eau ont été identifiées selon les données reçues et les images prises par satellite.

Ces sources d’eau se répartissent, selon le ministre, entre les provinces d’Al Haouz (32), de Taroudant (19), de Ouarzazate (10) et de Chichaoua (8).

Dans le même sens, M. Baraka a affirmé que le ministère a alloué un budget de 469 millions de dirhams (MDH) pour la réparation des dégâts subis par l’infrastructure hydraulique suite au séisme d’Al Haouz, précisant que 117 MDH ont été alloués au programme d’urgence qui porte sur la réparation des dégâts et la réhabilitation des routes menant aux barrages et aux bâtiments administratifs y afférents (47 MDH), la réparation des dégâts dans 43 stations hydrologiques à Al Haouz, Chichaoua, Marrakech et Taroudant (5,15 MDH), en plus de la réparation des dégâts subis par les réseaux de distribution d’eau potable dans trois centres (Tlat N’Yacoub, Moulay Ibrahim et Amezmiz) pour 15 MDH, outre la réalisation et l’équipement de nouveaux forages et puits dans toutes les provinces sinistrées pour s’approvisionner en eau potable (50 MDH).

Il a également fait part de l’allocation de 350 MDH du montant total dédié au renforcement des travaux de renforcement et de traitement de la rive droite du barrage Yacoub Al-Mansour (300 MDH), les travaux de consolidation du barrage Aoulouz (42 MDH) et le renforcement du système d’examen des barrages (10 MDH).

- Advertisment -