jeudi 22 février 2024

Au Vietnam: un restaurant qui tuait 300 chats par mois ferme ses portes

-

Un restaurant vietnamien qui tuait jusqu’à 300 chats par mois pour une recette de soupe a fermé ses portes au Vietnam sur la demande du propriétaire. 

M. Pham Quoc Doanh dirigeait son restaurant de viande de chat et son abattoir dans la ville de Thai Nguyen depuis cinq ans, selon le site Human Society International (HSI). Chaque mois, il noyait jusqu’à 300 chats par mois pour servir aux clients un plat appelé «thịt mèo» (viande de chat).

L’homme de 37 ans regrettait particulièrement d’abattre principalement des animaux de compagnie volés. La fermeture du restaurant s’inscrit dans un programme lancé par HSI pour mettre fin à ce commerce au Vietnam.

Une vingtaine de chats et de chatons ont donc été sauvés au début du mois de décembre. Ils ont été placés en adoption.

   «C’est bouleversant»

Le propriétaire a lui-même contacté l’organisation pour profiter d’une subvention pour mettre fin à son commerce. M. Pham Quoc Doanh a décidé d’ouvrir une épicerie pour gagner sa vie. Il souhaite l’interdiction du commerce de la viande chien et de chat dans le pays.

«Depuis un moment, je ressens un véritable désir de quitter le cruel commerce de la viande de chat et de passer à autre chose le plus rapidement possible, a indiqué le principal intéressé dans un communiqué du HSI. Quand je pense aux milliers de chats que j’ai abattus et servis ici au fil des ans, c’est bouleversant.»

«Le vol de chats est si courant au Vietnam que je sais que la plupart des chats vendus ici étaient le compagnon préféré de la famille, et j’en suis vraiment désolé, a-t-il ajouté. Je suis heureux de savoir que grâce à HSI, ma femme et moi pouvons désormais laisser le commerce de la viande de chat derrière nous et repartir à zéro, en continuant à servir ma communauté locale.»

Le programme du HSI a été lancé l’an dernier. À Thai Nguyen, il a déjà permis de fermer deux abattoirs ou restaurants de chiens. Selon les estimations du HSI, près d’un million de chats sont tués pour leur viande chaque année au Vietnam.

- Advertisment -