vendredi 23 février 2024

Le Sahel a toujours été au cœur de la politique étrangère du Maroc

-

Le Sahel a toujours été au cœur de la politique étrangère du Maroc, un « partenaire fiable » des pays de la région, a souligné, samedi à Marrakech, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’extérieur, Bakary Yaou Sangaré.

« Pour nous, le Maroc est un partenaire fiable qui respecte notre dignité, notre souveraineté et notre indépendance », a indiqué M. Sangaré lors d’une conférence de presse conjointe, à l’issue de la Réunion ministérielle de coordination sur l’Initiative de SM le Roi Mohammed VI pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’océan l’Atlantique.

A ce propos, le ministre a relevé que les pays du Sahel comptent « mettre tout en œuvre pour profiter au maximum » de cette Initiative Royale qui vise à donner un nouvel élan au développement des Etats de la région.

L’Initiative Atlantique de SM le Roi « nous permettra, non seulement de développer nos infrastructures, mais aussi un désenclavement interne et international de nos pays », a-t-il fait remarquer.

Cette Initiative, qui « arrive à un moment opportun », offre la possibilité aux Etats du Sahel de faire écouler leurs produits sur le marché international à moindre coût, a relevé encore M. Sangaré, qui a, à cette occasion, remercié le Maroc, « un pays ami pas seulement du Niger, mais aussi du Sahel ».

Organisée à l’initiative du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, cette Réunion de coordination a été marquée par la participation du ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabés de l’extérieur, Karamoko Jean Marie Traoré, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’extérieur, Bakary Yaou Sangaré, ainsi que du Directeur général Afrique et Intégration africaine au ministère des Affaires étrangères, des Tchadiens de l’étranger et de la coopération internationale, Abakar Kourma.

Elle a été couronnée par l’adoption d’un communiqué final, dans lequel les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad ont exprimé l’adhésion de leurs pays à l’Initiative internationale de SM le Roi Mohammed VI pour favoriser l’accès des Etats du Sahel à l’Océan Atlantique, qui offre de grandes opportunités pour la transformation économique de l’ensemble de la région.

- Advertisment -