jeudi 22 février 2024

Le ministre malien des AE : Le Maroc a de tout temps été un partenaire fiable

-

Le Maroc a de tout temps été un partenaire « fiable avec lequel le Mali peut envisager des projets de long terme », a indiqué, samedi à Marrakech, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe au terme de la Réunion ministérielle de coordination sur l’Initiative internationale de SM le Roi Mohammed VI pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, le chef de la diplomatie malienne a qualifié ce projet d » »important » et de « positif », affirmant que son pays adhère à cette initiative pour plusieurs raisons.

« Le Mali a constamment été partie prenante de toutes les initiatives visant à fédérer nos pays et à créer les conditions nécessaires pour favoriser la prospérité en faveur de nos populations », a-t-il souligné.

De même, le Mali est un pays enclavé, et de ce fait, « nous saluons cette initiative qui va dans le sens de valoriser nos potentiels et répond aux préoccupations et besoins de notre pays », a poursuivie le ministre malien.

Le codéveloppement et la promotion des partenariats est d’une importance primordiale dans la perspective d’assurer le développement et la prospérité, a-t-il dit, ajoutant que « l’eldorado que nous cherchons est là, en Afrique ».

« Si nous arrivons à créer des conditions économiques prospères, nous aurons moins à lutter contre les défis inhérents à l’immigration et au terrorisme », a estimé M. Diop. L’initiative Royale est un vecteur important à même d’apporter une réponse économique et même géopolitique aux préoccupations inhérentes à la paix et à la sécurité, a-t-il dit, insistant sur la nécessité du respect de la souveraineté des pays et des choix stratégiques du Mali et de ses partenaires.

Organisée à l’initiative du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, la Réunion de coordination est marquée par la participation, outre M. Diop, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’extérieur, Bakary Yaou Sangaré, du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabés de l’extérieur, Karamoko Jean Marie Traoré, ainsi que du Directeur général Afrique et Intégration africaine au ministère des Affaires étrangères, des Tchadiens de l’étranger et de la coopération internationale, Abakar Kourma.

Cette réunion a été couronnée par l’adoption d’un communiqué final, dans lequel les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad ont exprimé l’adhésion de leurs pays à l’Initiative internationale de SM le Roi Mohammed VI pour favoriser l’accès des Etats du Sahel à l’Océan Atlantique, qui offre de grandes opportunités pour la transformation économique de l’ensemble de la région.

- Advertisment -