dimanche 25 février 2024

Signature de contrats d’innovation industrielle au Maroc

-

Les contrats de financement de 44 projets de R&D et d’innovation industrielles et 5 contrats programmes Etat/clusters ont été signés par l’Etat, la CGEM, les porteurs de projets, et les présidents des clusters retenus, lors d’une une cérémonie qui a eu lieu le vendredi 22 décembre 2023, à Rabat en présence de M. Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce et de M. Chakib Alj, Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Ces contrats de financement de projets de R&D et d’innovation industrielles s’inscrivent dans le cadre du programme d’appui à l’innovation industrielle financé à travers le Fonds de Soutien de l’Innovation (FSI) dont l’objectif est de soutenir les projets industriels et les domaines technologiques liés à l’Industrie, particulièrement les métiers d’avenir.

Tout en se félicitant de la qualité et du potentiel des clusters et des porteurs de projet de R&D d’innovation industrielles, M. Mezzour a souligné :« l’innovation et la R&D est un levier incontournable pour le renforcement de la souveraineté industrielle de notre pays. la signature de ces contrats permettra de consolider davantage notre écosystème national de l’innovation, d’accélérer la montée en gamme des produits made in Morocco, d’améliorer l’intégration locale et d’assurer le développement technologique de l’industrie nationale, et ce conformément aux orientations éclairées de Sa Majesté Le Roi que Dieu L’Assiste. »

« Aujourd’hui, nous sommes réunis pour marquer une nouvelle étape dans la vie de ce programme, un tournant important dans la transformation structurelle de notre industrie. En cumulé, sur l’année 2023, une année pilote, où nous avons beaucoup appris ensemble, nous avons reçu et évalué plus d’une centaine de propositions. Plus de 58 projets ont été conventionnés en 2023, soutenant un investissement total de près de 315 millions de dirhams, via une enveloppe de la prime à l’innovation s’élevant à plus de 138 millions de dirhams. » a declaré M. Chakib Alj, selon le même communiqué.

Et M. Chakib Alj d’ajouter que : « Ces chiffres témoignent de l’intérêt des opérateurs industriels pour ce programme prometteur. A cet égard, je tiens à saluer le dynamisme, l’engagement et la confiance des entreprises qui ont répondu à l’appel à projets. Leur participation démontre une volonté manifeste d’être les acteurs du changement qui permettront de construire une industrie locale plus forte, plus durable. »

Les 44 projets constituent le 2ème lot retenu à l’issue de l’appel à projets relatif audit programme, lancé par le Ministère de l’Industrie et du Commerce et la CGEM. Le coût global de ces projets est de 273 MDhs. La prime à l’innovation octroyée par l’Etat à travers le FSI est d’environ 114 MDH. Pour rappel, le 1er lot a porté sur 14 projets dont les contrats de financement ont été signé en juillet 2023. Le coût global de ces projets est d’environ 50 Mdhs, dont 28 Mdhs est octroyé par l’Etat.

Les nouveaux projets retenus sont portés par 24 entreprises industrielles dont 6 grandes entreprises, 12 PME et 6 start-ups industrielles et concernent l’industrie agroalimentaire, l’industrie du textile/teinture et délavage, électrique/électronique/énergie, métallurgie, matériaux, aéronautique, ferroviaire, industrie des dispositifs médicaux combinée à l’IA, chimie et parachimie et traitement/recyclage de l’eau.

Pour ce qui des 5 contrats programmes Etat/clusters signés aujourd’hui, ils concernent des secteurs diversifiés, à savoir l’industrie ferroviaire, l’hydrogène vert, la valorisation industrielle des ressources naturelles et agricoles, l’électronique, la mécatronique et la mécanique, et celui de l’industrie Halio-alimentaire, aquacole, et valorisation des produits et des coproduits de la mer. Il s’agit du MTI (Morocco TraIndustry), GREEN H2 MAROC (Hydrogène vert), COER (Cluster Agroindustriel Oum Er-rbia), CE3M (Electronique, mécatronique et mécanique), AHP (Agadir haliopole).

 Ces clusters ont été retenus suite à l’appel à projets lancé par le MIC au titre de l’année 2023, dans le cadre du programme d’appui à la mise en place des clusters marocains dans les secteurs industriels et technologiques. L’objectif est de favoriser l’émergence de projets collaboratifs innovants et de R&D à forte valeur ajoutée.

Il est à rappeler qu’une enveloppe budgétaire d’environ 160 MDhs pour la période 2022-2028 est allouée par l’Etat aux clusters. La subvention totale versée déjà aux Clusters opérationnels depuis le lancement du programme, est d’un montant d’environ 142 Mdhs.

- Advertisment -