mercredi 19 juin 2024

Du nouveau pour l’autoroute Guercif-Nador

-

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réalisation du projet de l’autoroute Guercif-Nador. Un accord de financement avec la BAD a été conclu dans ce sens.

Un accord de financement de 246 millions d’euros avec la BAD a été conclu dans le cadre du projet de l’autoroute Guercif-Nador. Ce projet vise à connecter le grand complexe industrialo-portuaire de Nador West Med au réseau autoroutier du Maroc, mais aussi à renforcer la connectivité de la région de l’Oriental pour attirer davantage d’investissements, générer de nouvelles opportunités économiques, créer de l’emploi et améliorer la sécurité routière sur l’axe Guercif-Nador.

Autres objets poursuivis par le projet : connecter au réseau autoroutier le futur port de Nador West Med pour contribuer à l’augmentation des volumes de marchandises y transitant et les villes de Nador, Guercif ainsi que l’ensemble des villes situées sur ce corridor ; renforcer la compétitivité logistique de la région de l’Oriental en facilitant l’accès au port de Nador West Med et sa future zone d’activité, et réduire les coûts de transport et d’entretien des véhicules et d’améliorer la sécurité routière sur l’axe Guercif-Nador.

En mars 2022, le ministère de l’Économie et des Finances a approuvé la convention signée avec la Société Nationale des Autoroutes du Maroc, en vue d’assurer les missions de maîtrise d’ouvrage déléguée, concernant le premier tronçon reliant les deux communes de Guercif et Saka, sur une longueur de 32 km, avec une enveloppe financière de 2,3 milliards de dirhams.

Au Maroc, le secteur du transport, tous modes confondus, contribue à 15% des recettes de l’État et à l’emploi de 5% de la population active occupée, représentant 2,8% du PIB national en 2022, est-il précisé.

- Advertisment -