dimanche 16 juin 2024

L’avion spatial top secret de la Chine débute une troisième mission dans l’espace

-

L’avion spatial chinois CSSHQ a débuté son vol ce jeudi 14 décembre. C’est la troisième fois que la Chine envoie dans l’espace son avion spatial réutilisable. Le but de la mission demeure inconnu, tout comme sa durée. L’avion spatial a été déployé en orbite basse. Cette nouvelle mission débute tandis que le Pentagone est sur le point d’envoyer en orbite son X-37B une fois de plus.

Le décollage a eu lieu le jeudi 14 décembre à 15 h (heure de Paris) depuis le Jiuquan Space Center ( de Gobi) à l’aide d’un lanceur Long March 2F. Ce modèle de  est habituellement utilisé pour emporter les vaisseaux Shenzhou et les astronautes chinois en orbite.

   Troisième mission

Un rapport officiel a donné quelques informations sur ce nouveau vol de l’ réutilisable, sur lequel la Chine se montre très discrète. Le véhicule inhabité et réutilisable est équipé d’ailes comme une petite navette spatiale. Cette mission est son troisième vol après un premier en 2020 qui avait duré deux jours, et un second qui avait décollé en août 2022 et s’est déroulée sur 276 jours. Ce troisième vol débute seulement sept mois après le retour sur Terre du précédent.

Le rapport officiel détaille qu’au cours de sa mission, le véhicule testera des technologies réutilisables et réalisera des expériences scientifiques, le tout « dans un but pacifique ». L’avion spatial se trouve en orbite basse, entre 333 et 348 km d’altitude. Une fois sa mission finie, il reviendra se poser en Chine de façon automatique.

   Une compétition avec le X-37B des Américains ?

De leur côté, les États-Unis sont sur le point d’envoyer une fois de plus en orbite l’avion spatial X-37B développé par Boeing et opéré par le Pentagone. Le décollage est prévu très prochainement à bord d’un Falcon Heavy de . Le X-37B testera notamment des technologies de surveillance du trafic spatial, de gestion d’alerte anticollision, et la  aux radiations de matériaux. Chine et États-Unis ne sont pas les seuls à développer des avions spatiaux. L’Inde a son programme et les industriels européens sont en train de développer leur véhicule.

- Advertisment -