vendredi 21 juin 2024

Revue de presse de ce samedi 16 décembre 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 16 décembre 2023:

Le Matin

La présidente de l’Assemblée nationale de la République d’Azerbaïdjan, Sahiba Gafarova, a réitéré, à Rabat, le soutien permanent et constant de son pays à la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud, saluant la convergence des vues entre les deux pays sur de nombreuses questions continentales et internationales et l’attachement à la souveraineté et à l’intégrité territoriale des États et au règlement pacifique des différends. Lors de ses entretiens avec le président de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara, Gafarova, en visite de travail au Royaume à la tête d’une importante délégation, a salué le développement considérable que connaît le Maroc dans divers domaines, mettant en avant la solidité des relations politiques unissant les deux pays.

Fin du différend qui empoisonnait voilà quelques semaines le climat au sein de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH). L’Assemblée générale élective (AGE), tenue le 14 décembre, a rassemblé toutes les composantes de la Fédération, y compris les associations régionales (ARIH) de Marrakech-Safi et de Souss-Massa. Cette assemblée, guidée par «la sagesse» et «la conscience», s’est soldée par un consensus où chaque partie a trouvé une part d’intérêt, moyennant quelques concessions. Le premier compromis concerne la prolongation du mandat du bureau actuel, présidé par Lahcen Zelmat, jusqu’au 31 décembre 2024. Le second arrangement trouvé s’est traduit par l’annulation pure et simple des statuts approuvés lors de l’Assemblée générale ordinaire tenue le 27 novembre dernier. Dans le même sillage, il a été convenu de créer une commission qui sera chargée de préparer la refonte des statuts de la FNIH, accompagnée d’une mise à niveau de ses composantes.

Libération

Le Maroc est un partenaire commercial « indispensable » pour l’Espagne, a affirmé le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération, José Manuel Albares, qui effectue une visite de travail au Maroc, la première depuis le début de la nouvelle législature. « Les relations commerciales entre le Maroc et l’Espagne sont porteuses. Le Maroc est un partenaire indispensable », a dit Albares lors d’une rencontre avec des acteurs économiques marocains. Et de poursuivre : « L’Espagne est le premier client du Maroc, tandis que le Maroc est le troisième fournisseur mondial de l’Espagne. Nous cherchons à multiplier les échanges avec le Maroc dans plusieurs secteurs ».

Le Maroc et le groupe Nexans ont signé, jeudi à Rabat, deux accords visant à créer une troisième usine de câbles d’énergie de moyenne-tension dans le Royaume. Signés par le ministère de l’Industrie et du Commerce, le ministère de la transition énergétique et du développement durable, le ministère de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), ces accords portent sur un projet d’investissement d’un montant total de 100 millions d’euros (M€) à horizon 2026.

Les émissions de dépenses au titre de la compensation se sont établies à près de 24,09 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2023, en baisse de 21,5% par rapport à la même période une année auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Ces émissions représentent un taux de réalisation de 90,6% du total des prévisions de la Loi de finances 2023, indique la TGR dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP). Les dépenses de fonctionnement émises ont été de 246,2 MMDH, dont 137,8 MMDH pour les traitements et salaires qui enregistrent une hausse de 3,3%.

Assahra almaghribia

L’Initiative atlantique de SM le Roi Mohammed VI ouvre des perspectives prometteuses pour un Atlantique plus élargi, a affirmé, à Marrakech, le Senior Fellow au Policy Center for the New South (PCNS), Mohammed Loulichki. « SM le Roi Mohammed VI a identifié un potentiel très prometteur non seulement pour la sous-région des pays riverains de l’Atlantique, mais pour le continent tout entier », a souligné l’ancien ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies dans une déclaration à la presse, en marge de la publication de la 10ème édition du Rapport « Atlantic Currents ». Cet espace atlantique peut ainsi « constituer un centre de rayonnement économique, culturel et de renforcement du processus d’intégration entre les pays africains », a relevé Loulichki.

- Advertisment -