jeudi 20 juin 2024

Genève: Le Maroc met en avant sa gestion humanisée des frontières

-

Le Maroc a mis en avant, jeudi à Genève, sa gestion humanisée des frontières, en tant que concrétisation d’une approche axée sur le respect des droits de l’homme dans le traitement de la question de l’asile.

Intervenant lors d’un panel, animé par Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies aux Réfugiés, et Amy Pope, Directrice générale de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en marge du 2ème Forum Mondial sur les Réfugiés (Genève 13-15 décembre), M. Omar Zniber, Ambassadeur, Représentant permanent du Royaume à Genève, a souligné que la gestion des frontières n’est pas et ne peut seulement être une question sécuritaire ou politique.

Elle porte en elle l’impératif de promouvoir et de protéger les droits de l’homme des personnes en mouvement, en particulier les plus vulnérables, migrants et réfugiés inclus, a précisé le diplomate.

Dans le cadre de ce panel, le Maroc, hôte du Pacte Mondial de Marrakech sur les migrations, a présenté son référentiel de proce dures de la  »Gestion Humanise e des Frontie res », en tant qu’approche humaine, pragmatique et tangible pour mieux faire face aux mouvements mixtes. Ce concept innovant place le respect des droits des migrants et des re fugie s et le principe de non-refoulement au centre même de la gouvernance migratoire.

L’événement a permis de revenir sur les engagements pris par les États membres des Nations unies à l’égard des réfugiés et des migrants, suite à l’adoption de la Déclaration de New York sur les réfugiés et les migrants de 2016, qui a donné l’impulsion au Pacte mondial sur les réfugiés et au Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Tout en reconnaissant que les réfugiés et les migrants sont deux catégories distinctes régies par des cadres différents, la mise en œuvre des deux pactes reste essentielle pour répondre aux défis modernes de la mobilité humaine, en particulier dans le contexte des mouvements mixtes, a souligné M. Zniber.

Les travaux du Forum mondial sur les réfugiés 2023 se sont ouverts mercredi, avec la participation d’une délégation marocaine représentant plusieurs secteurs concernés, dans le but de mobiliser la communauté internationale pour lever des fonds, afin de répondre aux problèmes croissants des réfugiés à travers le monde.

Au cours de ce forum, de nombreuse actions sont organisées par la délégation marocaine, notamment un panel, mercredi, sur l’inclusion des réfugiés, migrants et demandeurs d’asile dans les systèmes de santé nationaux.

- Advertisment -