vendredi 21 juin 2024

Signature d’un accord entre le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatives

-

Le gouvernement et les centrales syndicales les plus représentatives ont signé, dimanche à Rabat, un accord portant sur l’amélioration du salaire des enseignants.
L’accord a été signé lors d’une réunion tenue sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, en présence du ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, du ministre de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, et du ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, en plus des représentants de l’Union marocaine du travail (UMT), de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), de la Confédération démocratique du travail (CDT) et de la fédération démocratique du travail (FDT).
Dans une déclaration à la presse, M. Benmoussa a assuré que  »cet accord apporte des solutions à de nombreux problèmes concernant l’augmentation des salaires de 1.500 dirhams par mois pour l’ensemble des fonctionnaires du secteur », tout comme de nombreux autres dossiers catégoriels posés depuis plusieurs années également résolus grâce à cet accord.
Le ministre a souligné que cet accord représente  »une étape très importante en cela qu’il contribuera principalement à favoriser un climat scolaire positif dans le secteur, et ainsi permettre la reprise de la scolarité, répondre aux attentes des familles et aussi préserver le temps scolaire pour les élèves », formant le vœu que cet accord ouvre de larges horizons en faveur de l’accélération de la réforme du système de l’éducation.Il a également mis l’accent sur l’importance d’une mobilisation de l’ensemble des acteurs, enseignants et personnel administratif, qui jouent un rôle positif dans l’accompagnement de la réforme.

- Advertisment -