mardi 27 février 2024

SM le Roi : Les spécificités n’empêchent pas la pleine jouissance des droits fondamentaux

-

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants au Symposium international organisé à Rabat à l’occasion du 75è anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, sur le thème « 30 engagements pour la dignité humaine : L’idéal humaniste universel est-il inachevé ? ».

Dans Son Message, SM le Roi a souligné que « Le monde a été confronté à plusieurs problématiques liées à l’universalité des droits humains, en particulier aux diverses prises de positions sur les particularités et la culture de chaque pays. Les avis et les discussions engagées à l’international ont conclu à la nécessité de valoriser la variété des cultures en tant que droit de tout être humain, puisque les spécificités n’empêchent pas la pleine jouissance des droits fondamentaux. »

Dans cette perspective, ajoute SM le Roi, et en s’appuyant sur les dispositions de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, la communauté internationale a réussi à élaborer des conventions et des protocoles, dont les uns sont contraignants et d’autres ne le sont pas. Le but ultime est de trouver un terrain d’entente commun pour éviter que se reproduisent les drames engendrés par les guerres et les clivages et que resurgissent les formes d’agression et de déplacement.

« Néanmoins, toute réponse aux défis actuels qui transcendent les frontières ne saurait être conçue sans une contribution effective des Etats du Sud à l’élaboration d’approches permettant d’appliquer les principes de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, les articles des deux Pactes internationaux ou encore ceux des Conventions internationales pertinentes. Cette démarche permettra de mettre les droits en œuvre et de proposer de meilleures pratiques de nature à apporter des solutions novatrices, pour in-fine assurer l’effectivité des droits humains. C’est ce que le Royaume du Maroc n’a de cesse de défendre ou de proposer dans le cadre de son action de plaidoyer, visant à régler les litiges aussi bien qu’à impulser une dynamique de coopération et de solidarité en vue d’instaurer la sécurité, la paix et la stabilité. » a ajouté le Souverain.

Aujourd’hui, conclut SM le Roi, « votre honorable assemblée commémore le 75ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme dans un contexte marqué par des tensions et des périls qui menacent la sécurité, la stabilité et la prospérité des peuples. Nous saisissons cette occasion pour attirer l’attention sur le fait que la communauté internationale n’a pas encore réussi à mettre en œuvre l’ensemble des principes énoncés dans cette Déclaration. Par conséquent il s’avère urgent, voire impérieux de continuer à réfléchir aux voies les plus efficaces pour assurer leur effectivité. »

- Advertisment -