mardi 27 février 2024

Xlinks Maroc-Royaume-Uni: TotalEnergies investit plus de 250 millions de dirhams dans le projet

-

La compagnie multi-énergies mondiale, TotalEnergies, vient d’annoncer un investissement de 20 millions £ dans Xlinks First Limited, une société britannique fondée en 2019, rejoignant ainsi les investisseurs Octopus Energy et Abu Dhabi National Energy Company (TAQA).

L’ambition de Xlinks est de développer un projet renouvelable géant (combinant solaire et éolien) au Maroc, couplée à de grandes batteries de stockage, pour fournir de l’électricité verte au Royaume-Uni grâce à des câbles sous-marins. Une fois achevé, le projet pourrait fournir suffisamment d’électricité renouvelable, fiable et abordable, pour alimenter plus de 7 millions de foyers britanniques.

« Nous sommes ravis d’accueillir la plus grande compagnie d’énergie d’Europe pour accompagner notre ambitieuse vision : favoriser les échanges d’énergie à longue distance grâce à ce partenariat emblématique avec le Royaume-Uni et le Maroc », a déclaré Simon Morrish, CEO de Xlinks.

« Au-delà de l’apport en capital, l’investissement de TotalEnergies nous fournira une expertise technique précieuse correspondant aux défis uniques que nous avons à relever. Cette opération est une belle réussite pour refermer l’année 2023, et nous donne une impulsion encore plus grande pour atteindre nos objectifs en 2024. », a-t–il poursuivi.

De son côté, Vincent Stoquart, directeur Renouvelables de TotalEnergies a affirmé:  « Nous sommes heureux de rejoindre le projet Xlinks et ses investisseurs pour soutenir le développement d’une entreprise aussi pionnière qu’ambitieuse. Ce projet novateur pourra bénéficier de notre savoir-faire dans le développement de projets énergétiques intégrés vastes et complexes ».

Cette collaboration entre TotalEnergies, Xlinks, et les autres investisseurs, marque une étape significative dans la réalisation d’un projet d’envergure qui contribuera non seulement à la transition énergétique, mais aussi à l’établissement de liens énergétiques internationaux durables.

Pour rappel, le gouvernement britannique avait reconnu le projet de câble sous-marin Maroc-Royaume-Uni comme étant une «infrastructure d’importance nationale», ce qui devrait faciliter la planification et le financement de l’infrastructure.

Xlinks vise, à travers cette interconnexion électrique, de produire 3,6 gigawatts (GW) d’électricité à partir des énergies renouvelables, soit 8% des besoins du Royaume-Uni, qui serviront à alimenter 7 millions de foyers d’ici 2030. Il est prévu que l’électricité verte soit produite dans la région de Guelmim-Oued Noun dans des parcs solaires et éoliens d’une capacité de 10,5 GW. L’installation sera reliée au réseau électrique britannique dans le Devon, au sud-ouest de l’Angleterre, via quatre câbles HVDC sous-marins de 3.800 km.

- Advertisment -