lundi 22 avril 2024

Grâce aux Hautes Orientations Royales, le Maroc a réalisé des avancées notables en matière de réforme du système de santé

-

Le Maroc a pu réaliser, grâce aux Hautes Orientations Royales, des avancées notables en matière de mise en œuvre du chantier de réforme du système de santé, a affirmé lundi à Rabat le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants autour des « Orientations stratégiques du système de santé » dans le cadre de la séance consacrée aux questions mensuelles, M. Akhannouch a indiqué que les progrès réalisés permettront de faciliter l’accès aux services de santé et d’en améliorer la qualité et ce, d’une manière juste et équitable garantissant la réduction des disparités spatiales et sociales.Il a affirmé l’engagement du gouvernement à poursuivre la mise à niveau du secteur de santé « en consécration des piliers de l’État social et en vue d’assurer une justice spatiale en matière d’accès aux services de santé et hospitaliers pour tous les citoyens avant la fin du mandat gouvernemental », saluant le consensus national constructif autour de la priorité du secteur qui a permis l’adoption, en l’espace d’une année, de l’arsenal juridique régissant les évolutions majeures et la réforme profonde du système national de santé.

Après avoir rappelé la Haute sollicitude Royale et la grande attention qu’accorde Sa Majesté le Roi Mohammed VI au système national de santé, le chef du gouvernement a indiqué que le Souverain a toujours souligné la « nécessité d’adopter des politiques publiques efficaces et efficientes et de mettre en place un système de santé qui réponde aux aspirations des citoyens et prenne en considération les enseignements tirés de la crise sanitaire qu’a connue le Royaume à l’instar des autres pays du monde ».Il a, de ce fait, relevé que le gouvernement est pleinement conscient de la priorité qu’accordent les citoyens marocains à ce secteur stratégique, dans le cadre du renforcement de l’État social tel que voulu par Sa Majesté le Roi, à même de préserver leur dignité et leurs droits humains et constitutionnels.M. Akhannouch a également souligné que la réussite du chantier de généralisation de la protection sociale requiert une réforme profonde et radicale du système de santé, de manière à garantir des services publics de santé répondant aux attentes et aspirations des Marocains.

En dépit des multiples réformes qu’a connues le secteur lors des années précédentes, lesquelles « n’ont pas atteint dans leur globalité les résultats escomptés », il était essentiel pour l’Exécutif d’abandonner la logique des « réformes partielles » pour opérer « une véritable révolution » qui repose sur une vision claire, afin de doter le Royaume d’un système de santé équitable et de qualité.Depuis son installation, selon M. Akhannouch, le gouvernement a veillé à l’élaboration d’une vision globale et intégrée pour mettre en place un système national de santé, selon une perspective de réforme reposant sur quatre piliers : l’adoption d’une gouvernance efficace du secteur, la valorisation de l’élément humain, la mise à niveau des infrastructures de santé à l’échelle territoriale et la digitalisation du système national de santé.

- Advertisment -