vendredi 21 juin 2024

Grâce à la Vision Royale, le Maroc a pu gérer de façon optimale les effets du séisme d’Al Haouz 

-

Grâce à la Vision Royale, le Maroc a pu gérer de façon optimale les effets du séisme d’Al Haouz, a affirmé Khalid Zerouali, Wali directeur de l’immigration et de la surveillance des frontières au ministère de l’Intérieur.
Suite au tremblement de terre d’Al-Hoceima en 2004, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait donné ses Hautes Instructions pour la mise en œuvre d’une stratégie en matière de gestion des situations d’urgence. Grâce à cette Vision Royale, le Maroc peut s’enorgueillir aujourd’hui de disposer de mécanismes de coordination et d’intervention efficaces lui permettant de gérer de façon optimale les situations d’urgence, a indiqué M. Zerouali dans un entretien paru dans le dernier numéro de la revue de la Gendarmerie Royale.
Cette stratégie a permis, dès les premiers moments du séisme d’Al Haouz, d’effectuer une évaluation rapide et fiable de la situation sur le terrain et de définir les actions prioritaires à mener lors de la phase d’intervention, a-t-il dit, notant que celle-ci a été entamée avec un plan d’action précis ayant pour objectif de sauver les vies, fournir l’assistance médicale d’urgence aux blessés et assurer les conditions optimales d’hébergement et de ravitaillement des sinistrés.
La phase d’intervention a également porté sur l’ouverture des axes routiers, le rétablissement des réseaux d’eau potable, d’électricité et de télécommunication afin de désenclaver les localités isolées, a-t-il relevé, faisant savoir que l’étape suivante a porté sur le rétablissement de la situation et le retour à la normale, à travers la réouverture des écoles et la reprise des activités quotidiennes de la populations (souks hebdomadaires, commerce, etc.).
Ce dispositif mis en place repose sur un écosystème coordonné englobant la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, les différents départements ministériels, les Forces Armées Royales, les Services de sécurité, la Protection civile, les élus et la société civile, a-t-il expliqué.
M. Zerouali a en outre fait remarquer que neuf jours après le séisme et en exécution des Hautes instructions Royales, une campagne de recensement des bâtisses totalement ou partiellement effondrées a été initiée, afin d’enclencher la phase de reconstruction et de réhabilitation des habitations.
« Ces opérations feront partie d’un plan plus global voulu par Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, visant à donner un nouvel élan au développement de ces territoires à travers une modernisation sans précédent des infrastructures et un rehaussement de la qualité des services publics. La finalité étant d’arrimer les provinces du Haut Atlas à la dynamique socio-économique vertueuse que connaît le Royaume », a-t-il poursuivi.
S’agissant du rôle du ministère de l’Intérieur dans le cadre de la gestion du séisme d’Al Haouz, M. Zerouali a rappelé que le ministère a apporté sa contribution dans le cadre d’une approche globale, en agissant au niveau des processus de pilotage des opérations et du support, faisant état de la mise en place de postes de commandement aux niveaux central, régional et local, en vue d’assurer une coordination optimale entre les différents intervenants.
Au niveau du processus opérationnel, les structures relevant du ministère de l’Intérieur ont contribué aux opérations de recherche et de sauvetage avec leurs homologues militaires, tandis qu’au niveau du processus de support, outre les activités de logistiques et d’approvisionnement, le ministère a contribué à la communication en diffusant régulièrement des communiqués pour informer l’opinion publique de la situation, a-t-il dit.
Après avoir souligné que la performance du Royaume dans la gestion des conséquences de ce séisme a été hautement saluée par la communauté internationale, M. Zerouali a appelé à continuer à tester régulièrement les mécanismes de coordination et d’intervention pour renforcer les capacités de riposte et conforter la stratégie nationale en matière de gestion des situations d’urgence.
« L’esprit exceptionnel de solidarité de tous les Marocains avec les populations sinistrées a été un élément clé dans la réussite de la gestion des conséquences du séisme », s’est-il félicité, saluant également le travail et le professionnalisme des équipes internationales de secours qui ont œuvré, aux côtés des équipes marocaines, pour une riposte efficace et globale.

- Advertisment -