mercredi 19 juin 2024

Reconstruction post- séisme : des efforts soutenus au niveau de la province de Chichaoua

-

Les efforts menés par les autorités locales et les différents intervenants se poursuivent à un rythme soutenu au niveau de la province de Chichaoua en vue de garantir plein succès aux différentes étapes précédant la reconstruction des maisons totalement ou partiellement effondrées par le séisme du 8 septembre dernier.

Au niveau du Cercle de Mejjat et à l’instar des autres communes territoriales relevant de la province de Chichaoua, la mobilisation des autorités locales ainsi que des autres intervenants est palpable et exemplaire en termes d’organisation, de facilitation des procédures, et de garantie de la fluidité dans le traitement des doléances, requêtes et demandes formulées par la population touchée par le séisme et ce, en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de la Haute Sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer les habitants des zones touchées par le séisme.

Au siège du Cercle de Mejjat, l’opération de dépôt des demandes d’autorisations de reconstruction par les bénéficiaires se poursuit dans un cadre empreint par une interaction positive entre les populations affectées et les représentants de l’ensemble des services concernés.

C’est dans ce sens, que les autorités locales ne ménagent aucun effort à l’effet de mettre à la disposition des bénéficiaires toute l’aide et assistance technique, à travers la mise à disposition de plans architecturaux modèles respectant les spécificités de la région.

De même, l’opération de remise de la première tranche des aides financières liées à la reconstruction d’un montant de 20.000 DH, ainsi que les visites de terrain des commissions techniques de constations des dégâts enregistrés dans les maisons totalement ou partiellement démolies par le séisme d’Al Haouz, se poursuivent dans de meilleures conditions.

Approchés par la MAP au niveau du centre de Mejjat comme à Douar Talakacem (13 km), plusieurs bénéficiaires de cette opération ont exprimé leur profonde gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour la Haute Sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer les victimes du séisme du 8 septembre dernier.

Ils ont également mis en avant le degré élevé de coordination ainsi que les efforts permanents et inlassables déployés par les autorités locales et les services concernés notamment en termes de simplification des procédures administratives relatives à l’obtention des autorisations de reconstruction.

De son côté, Jaouad Chetouani, topographe et membre d’une commission technique a, dans une déclaration similaire, a donné un aperçu détaillé sur les procédures entreprises dans le cadre de la reconstruction, avant de s’attarder sur la pertinence du travail de la cellule opérant sur le terrain, laquelle est composée d’un topographe, d’un ingénieur, du bureau d’études et d’un laboratoire.

« En tant que techniciens topographiques, nous sommes les premiers à intervenir sur le terrain lors d’un projet de construction par la réalisation du levé topographique, sur lequel s’appuie l’architecte pour élaborer le plan de construction de l’habitation en question », explique Chettwani.

Et de poursuivre qu’après préparation du plan, les personnes concernées par l’opération de reconstruction recevront l’autorisation dans un délai de 10 jours.

Toujours au niveau de cette partie du territoire national, le travail sur le terrain va bon train, avec l’organisation, sous la supervision des autorités locales, d’opérations de visite et de constatation des dommages survenus au niveau des habitations touchées totalement ou partiellement par le séisme avec la mobilisation de tous les moyens humains, techniques et logistiques nécessaires.

A noter qu’en application des Hautes Instructions Royales, le gouvernement accorde une aide financière directe d’un montant de 140.000 DH pour les logements totalement effondrés et de 80.000 dirhams pour couvrir les travaux de réhabilitation des habitations partiellement effondrées.

- Advertisment -