dimanche 1 octobre 2023

Un quartier de Sydney a déjà atteint l’objectif de baisse des contaminations au VIH fixé pour 2030

-

Un quartier du centre de Sydney (Australie) a vu les nouvelles infections au VIH chuter de 88 % entre 2010 et 2022. Ces résultats pourraient faire du secteur le premier site connu dans le monde où le virus ne circule plus, ont indiqué ce lundi des chercheurs. La situation et d’autant plus notable que ce quartier, « Inner Sydney », était autrefois un épicentre de l’épidémie dans le pays.

Onusida, le programme des Nations unies de lutte contre le VIH, s’est fixé pour objectif de faire en sorte que la maladie ne soit plus une menace mondiale d’ici 2030. Le but à atteindre est justement une diminution de 90 % du nombre de contaminations. « Nous y sommes presque », s’est félicité Andrew Grulich alors que les chiffres évoqués ont huit ans d’avance sur le calendrier visé.

« Le VIH ne peut être éradiqué que si nous avons un vaccin et un traitement », a cependant tenu à expliquer l’expert lors de la conférence scientifique sur le VIH de la société internationale sur le sida organisée à Brisbane (Australie) entre ce dimanche et ce mercredi. Des banlieues éloignées du centre de Sydney ont ainsi quant à elle enregistré une baisse des cas de VIH de 31 % seulement entre 2010 et 2022.

- Advertisment -