lundi 22 juillet 2024

Revue de presse quotidienne de ce mardi 18 juillet 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi 18 juillet 2023:

L’Opinion

  • C’est une nouveauté qui n’est pas passée inaperçue. La jurisprudence s’est étoffée récemment par une récente décision judiciaire qui a admis des enregistrements pris à l’insu de l’accusé comme preuve accablante. Bien que l’enregistrement d’une personne sans autorisation judiciaire soit non-conforme à la loi en vertu de l’article 447 du Code pénal, un juge en charge d’une affaire de corruption a pris des enregistrements en compte en faisant une interprétation particulière de la loi. Une évolution aux allures de petite révolution qui a suscité l’intérêt des juristes. De quoi relancer le débat au sein du corps judiciaire sur l’équilibre fragile entre la protection de la vie privée et la quête de la vérité, au moment où le ministère de la Justice finalise la réforme du Code pénal et celle de la Procédure pénale.
  • Quelque 1.181 personnes de la province d’Azilal ont bénéficié des diverses prestations de santé dans le cadre des unités médicales déployées du 1er au 15 juillet, a annoncé la Délégation provinciale de la Santé et de la Protection sociale d’Azilal. Ces caravanes pluridisciplinaires ont bénéficié aux habitants des communes de Bni Hassane, Tabant, Zaouia Ahansal, Ouaoula ainsi que la commune d’Ait M’hamed. Dans le détail, 68 personnes de la commune de Tabant ont bénéficié de consultations en médecine générale, d’échographies et de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus et des maladies hépatiques, et ce en partenariat avec l’Association Aït Bouguemez pour les oeuvres sociales.

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI a reçu une lettre du Premier ministre de l’État d’Israël, Benyamin Netanyahu. Par cette lettre, le Premier ministre israélien a porté à l’attention du Roi la décision de l’État d’Israël de « reconnaître la souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara occidental », indique un communiqué du Cabinet Royal. A cet égard, le Premier Ministre israélien a indiqué que cette position de son pays sera « reflétée dans tous les actes et les documents pertinents du Gouvernement israélien ». Il a souligné, en outre, que ladite décision sera « transmise aux Nations Unies, aux organisations régionales et internationales dont Israël est membre, ainsi qu’à tous les pays avec lesquels Israël entretient des relations diplomatiques ».
  • Le projet de câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni franchit une nouvelle étape. Le Britannique XLCC vient d’obtenir l’autorisation pour ses opérations de fabrication de câbles sous- marins. Cette autorisation ouvre la voie au démarrage des travaux de construction de l’usine dont la première commande sera de livrer 4 câbles de 3.800 km qui relieront le Maroc au Royaume-Uni. Le développement du site industriel créera une nouvelle industrie au Royaume-Uni pour soutenir ses objectifs mondiaux de décarbonation. D’ici 2025, l’installation créera 900 emplois dans la région, avec des milliers d’autres dans la chaîne d’approvisionnement. Au Maroc, le projet créera environ 10.000 emplois pendant la phase de construction.

L’Economiste

  • Le Plan de développement de la région Casablanca-Settat (PDR 2022-2027) est officiellement entré en vigueur après l’obtention de l’aval de l’Intérieur. Cette feuille de route. qui compte 51 programmes nécessitant une enveloppe de 47,2 milliards de DH, est déclinée en conventions et contrats programmes avec les départements concernés. Le ministère de la culture a récemment signé une convention-cadre visant à promouvoir les affaires culturelles et artistiques dans la région de Casablanca-Settat. Le prochain département est celui de l’équipement qui doit signer à son tour un contrat programme avec la région aujourd’hui afin de concrétiser des projets de mobilité et infrastructures routières. Pour atteindre les objectifs du programme de partenariat avec le ministère de la Culture, un montant total de 652 millions de DH a été alloué, dont une contribution de 433,5 millions de DH du ministère, le reste (218,5 millions de DH) étant débloqué par la région.
  • Le registre public des bénéficiaires effectifs (RBE) s’inscrit dans le cadre des engagements internationaux du Royaume en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et les financements d’origine criminelle. Le registre cible les sociétés marocaines ainsi que les sociétés étrangères exerçant à l’intérieur des frontières nationales, ayant réalisé une ou plusieurs transactions financières ou immobilières ou toute autre forme de prestation de services à l’intérieur ou ayant des administrateurs établis au Maroc. Géré par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) pour le compte du ministère des Finances, le registre public a pour objectif d’identifier pour les sociétés les personnes physiques détenant de manière directe ou indirecte au moins 25% du capital ou des droits de vote… Dans le cas des sociétés où aucune personne physique ne serait identifiée ou en cas de doute, tout dirigeant effectif, légalement mandaté ou de fait sera considéré comme bénéficiaire effectif.

Libération

  • L’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) a procédé à la mise en service d’un nouveau projet de renforcement et de sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable (AEP) de la ville de Guercif à partir des eaux souterraines au profit d’une population de l’ordre de 90.000 habitants. Ce projet, d’un coût de 14,2 millions de dirhams, a été réalisé dans le cadre de la convention de partenariat pour le financement et la réalisation des actions urgentes et structurantes au niveau du Bassin Hydraulique de la Moulouya en vue d’atténuer ou de combler le déficit en eau potable enregistré au niveau de cette ville, compte tenu de la situation actuelle caractérisée par un stress hydrique, indique un communiqué de l’ONEE.
  • Un total de 2.542 nouvelles entreprises ont été créées au niveau de la région de l’Oriental durant les cinq premiers mois de l’année 2023, selon l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC). Ces créations d’entreprises sont réparties entre les personnes morales (1.009) et les personnes physiques (1.533), ressort-il du tableau de bord général de l’OMPIC. Ainsi, la province de Nador s’est taillée la part du lion avec 1.241 nouvelles entreprises, suivie d’Oujda (649), Berkane (309), Driouch (106), Guercif (101), Taourirt (97) et de Bouarfa (39), indique-t-on.

Al Bayane

  • L’Association marocaine des droits des victimes (AMDV) a exhorté, à Rabat, la justice française à faire montre d’impartialité et d’une plus grande implication dans l’affaire de Jacques Bouthier, l’ex-PDG du groupe Assu 2000, remis en liberté sous contrôle judiciaire dans une affaire de crimes sexuels perpétrés en France et au Maroc, par un tribunal français. « La libération sous caution de Jacques Bouthier trahit un certain manque d’engagement de la justice française à l’égard des droits les plus légitimes des victimes en France et au Maroc », a déclaré Aïcha Guellaa, avocate et présidente de l’AMDV, lors d’une conférence sous le thème « L’instrumentalisation politique et médiatique des victimes des agressions sexuelles accentue leur souffrance ».
  • Le besoin en liquidité des banques s’est établi, en juin dernier, à 84,1 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne hebdomadaire, contre 68,3 MMDH un mois auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM). La Banque centrale a ainsi porté le volume global de ses injections de 80,2 MMDH à 102 MMDH, incluant notamment 47,2 MMDH sous forme d’avances à 7 jours, 32,9 MMDH à travers les opérations de pension livrée à long terme et 21,9 MMDH dans le cadre des prêts garantis à long terme, précise BAM dans sa récente revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière.

Al Massae

  • L’opération de paiement du 2ème versement des bourses au titre de l’année scolaire 2022-2023, dans le cadre du programme « Tayssir », débutera le 18 juillet, pour les bénéficiaires des bourses par mandat, et se poursuivra jusqu’au 31 juillet 2023, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports. Afin de faciliter l’accès aux prochaines bourses, les parents et tuteurs des élèves bénéficiaires du programme Tayssir ne disposant pas d’un compte bancaire ou compte de paiement sont priés de procéder, au moment du retrait du mandat, à l’ouverture d’un compte bancaire ou d’un compte de paiement auprès d’un des établissements de paiement agréés à l’échelle nationale, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Bayane Al Yaoum

  • La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a mis en avant, à New York, son engagement total dans le cadre de la feuille de route mise en place sous le leadership du Roi Mohammed VI en faveur de la promotion du développement durable. Au cours d’un événement parallèle tenu à distance par la Fondation dans le cadre du Forum politique de haut niveau pour le développement durable qui a débuté ses travaux ce lundi à New York, la Secrétaire générale de la Fondation, Nouzha Alaoui, a souligné que la Fondation œuvre pour assurer l’adéquation de ses activités avec les ODD, en s’engageant notamment dans le cadre de l’ODD N°4 du Programme du développement durable 2030 relatif à l’éducation en tant que pilier pour un changement transformationnel.

Al Alam

  • Le moral des ménages poursuit sa tendance baissière au 2ème trimestre de 2023, pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008, l’indice de confiance des ménages (ICM) s’établissant à 45,4 points, contre 50,1 points au T2-2022, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Ainsi, 87,3% des ménages déclarent, au T2-2023, une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 10,0% un maintien au même niveau et 2,7% une amélioration, indique le HCP dans une note d’information sur les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages.

Al Ittihad alichtiraki

  • Le ministre espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Luis Planas Puchades, a souligné, à Cordoue, que son pays « soutient l’Union européenne et le Maroc dans la conclusion d’un nouveau protocole de pêche pour les quatre prochaines années ». « La position de l’Espagne est très claire », a tranché Planas dans une déclaration aux médias espagnols, qualifiant de « positive et fructueuse » la 5ème session de la Commission Mixte chargée du suivi de l’Accord de Partenariat dans le domaine de la pêche durable entre le Maroc et l’UE, tenue jeudi à Bruxelles. « Les travaux se poursuivront, en particulier dans le domaine de la recherche et des questions techniques, afin de progresser et de nous permettre de conclure le nouveau protocole le plus rapidement possible », a ajouté le responsable espagnol.
  • Le dirham s’est déprécié de 1,54% vis-à-vis de l’euro et de 0,27% face au dollar américain, durant la semaine allant du 06 au 12 juillet courant, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans son récent bulletin des indicateurs hebdomadaires.

Al Ahdat Al Maghribia

  • La pertinence des réformes gouvernementales a permis d’améliorer l’économie nationale au regard d’un contexte marqué notamment par la sécheresse, le déficit pluviométrique, en plus de la crise économique mondiale et les niveaux élevés d’inflation, a souligné à Nador, le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), Aziz Akhannouch. Bien que l’Exécutif agisse en fonction des priorités (Santé, emploi et éducation), il devrait se pencher sur des problématiques relatives à d’autres secteurs, a fait savoir Akhannouch en s’adressant aux élus RNIstes de la région de l’Oriental à l’occasion de leur Forum régional, en présence de plusieurs dirigeants du parti de la colombe.

Assahra Almaghribia

  • Suite aux évènements terroristes ayant secoués Casablanca en 2003, le Maroc a veillé à adopter une approche nationale intégrée dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, a souligné à Rabat le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi. S’exprimant à l’ouverture d’un forum international sous le signe « La culture et les arts et leur rôle dans la lutte contre le crime et l’extrémisme », à l’initiative de l’Organisation mondiale islamique pour l’éducation, la science et la culture (ICESCO), M. Ouahbi a relevé que cette approche fait preuve d’un réalisme indéniable, en tant qu’approche globale, efficace et efficiente visant à lutter contre la menace terroriste en constante évolution et à diversifier ses options, à travers l’adoption de la stratégie nationale globale de lutte contre le terrorisme et la stratégie nationale de prévention de l’extrémisme.
- Advertisment -