dimanche 14 juillet 2024

Sahara: La décision historique d’Israël reflète la dynamique positive de la diplomatie marocaine

-

SM le Roi Mohammed VI a reçu, ce  lundi, une lettre du Premier ministre israélien annonçant la décision d’Israël de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara.

Elle fait suite aux reconnaissances d’autres pays comme les États-Unis, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie…

La décision de l’État d’Israël de reconnaître la souveraineté marocaine sur ses provinces du Sud s’inscrit dans la dynamique positive de la diplomatie marocaine à l’échelle internationale et va «renforcer la relation triangulaire Washington-Rabat-Tel Aviv et l’inscrire dans la durabilité et la pérennité», souligne Cherkaoui Roudani.

Réagissant à cette reconnaissance historique, l’enseignant universitaire souligne que l’annonce de l’État d’Israël s’inscrit dans le cadre de la vision pragmatique de SM le Roi Mohammed VI «qui donne ses fruits», selon lui.

«Elle va amorcer un nouvel élan de reconnaissances d’autres pays», poursuit le spécialiste des questions géostratégiques et de sécurité, cité par.  nos confrères du site La Vie éco.

«Ce n’est qu’une question de temps pour que ce dossier du Sahara soit résolu. Plus de 80% des pays membres de l’ONU ne reconnaissent pas la rasd. La géopolitique de l’Europe est en train de changer à travers un rapprochement stratégique avec le Maroc, un partenaire fiable face aux défis sécuritaires dans la région. La diplomatie marocaine est agissante et très active dans ce sens. L’objectif est de mettre en place une stratégie globale de développement du continent africain, notamment sur les volets de la stabilité et de la sécurité», souligne Cherkaoui Roudani.

Cette annonce majeure intervient à la veille de la célébration de la Fête du Trône, ce qui «montre qu’il y a une grande considération de la part d’Israël dans le rôle de la monarchie marocaine dans la sécurité régionale, et constitue également un signal fort dans le cadre du rôle joué par les Souverains marocains pour la paix entre la Palestine et Israël».

Cherkaoui Roudan estime que la reconnaissance par Israël de la souveraineté marocaine sur le Sahara ouvrira la voie à plusieurs autres pays européens, réticents à prendre une décision tranchée, pragmatique et réaliste concernant ce dossier.

«La France va bientôt emboîter le pas à Israël. Elle ne peut plus rester assise sur deux chaises. Elle doit être plus lucide et claire dans sa position. Le Maroc est intransigeant sur son intégrité territoriale et plusieurs pays notamment européens l’ont compris», précise Cherkaoui Roudani.

- Advertisment -