mercredi 24 juillet 2024

Twitter a perdu environ la moitié de ses revenus publicitaires depuis son rachat par Elon Musk

-

Elon Musk a indiqué samedi que Twitter, qu’il a racheté pour 44 milliards de dollars en octobre 2022, avait perdu approximativement la moitié de ses revenus publicitaires. 

« Nous sommes toujours en situation de flux de trésorerie négatif, à cause d’une chute d’environ 50 % des revenus publicitaires et de la lourde charge de la dette », a répondu Elon Musk sur Twitter à un internaute qui faisait des suggestions stratégiques concernant le réseau à l’oiseau bleu. « Nous devons parvenir à un flux de trésorerie positif avant d’avoir le luxe de faire quoi que ce soit d’autre », a-t-il ajouté, sans autre précision.

Restriction

En mai, Insider Intelligence affirmait que Twitter était parti pour gagner moins de 3 milliards de dollars en 2023, quasiment un tiers de moins qu’en 2022. Depuis, le milliardaire a fait d’autres annonces qui ont déplu aux internautes comme début juillet son intention de restreindre la lecture de tweets à 10.000 par jour pour les comptes vérifiés, donc payants, à 1.000 pour les autres et même à 500 pour les nouveaux comptes.

Quelques jours plus tard, nouvelle annonce : l’application TweetDeck, très utilisée par les professionnels de l’information, va être réservée dans le mois suivant aux comptes certifiés, donc payants. Ces changements interviennent alors que Threads, une application lancée par Meta, maison mère de Facebook, pour concurrencer Twitter, a franchi la barre des 100 millions d’utilisateurs cinq jours seulement après son lancement le 5 juillet.

- Advertisment -