vendredi 22 septembre 2023

Mali: Le Conseil de sécurité condamne l’attaque contre la mission onusienne, demande une enquête

-

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont fermement condamné l’attaque qui a coûté la vie, vendredi, à un membre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans la région de Tombouctou, tout en demandant l’ouverture d’une enquête.

Dans une déclaration à la presse, les Quinze ont demandé au gouvernement malien de transition d’ouvrir rapidement une enquête sur cette attaque, avec l’appui de la MINUSMA et d’amener les auteurs à en répondre devant la justice, soulignant que les attaques visant le personnel de maintien de la paix pouvaient constituer des crimes de guerre au regard du droit international.

Ils ont également réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations constituait une des menaces les plus graves contre la paix et la sécurité internationales, ajoutant que « ceux qui commettent, organisent, financent ou commanditent ces actes de terrorisme inqualifiables devaient être traduits en justice ».

Plus tôt dans la journée, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, avait fermement condamné cette attaque, tout en appelant les autorités de transition du Mali à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de l’attaque afin qu’ils soient rapidement traduits en justice.

La MINUSMA, avec environ 12.000 soldats déployés au Mali, est la mission de l’ONU ayant subi le plus de pertes dans le monde ces dernières années. Depuis sa création en 2013, 185 de ses membres sont morts dans des actes hostiles.

Depuis 2012, le Mali est en proie à des incursions terroristes et des violences intercommunautaires ayant fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés.

- Advertisment -