lundi 22 juillet 2024

Paix et du développement en Afrique:Le Burkina Faso salue les efforts constants déployés par le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi

-

Le Burkina Faso a salué, vendredi, les efforts constants déployés par le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de SM le Roi, en faveur de la paix et du développement en Afrique.
« La partie burkinabè a salué les efforts constants déployés par le Maroc, sous la conduite sage et éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste, en faveur de la paix et du développement en Afrique », lit-on dans le Communiqué Conjoint sanctionnant les travaux de la quatrième Session de la Commission Mixte de Coopération, tenue à Dakhla, sous la co-présidence du ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita et de son homologue burkinabé, Olivia Ragnaghnewendé Rouamba.
Les deux ministres ont souligné, à cet égard, que le Royaume du Maroc et le Burkina Faso partagent une volonté commune de contribuer à la préservation de la paix et la stabilité sur le continent africain en général, et dans la région du Sahel, en particulier.
Ils ont par ailleurs relevé, avec satisfaction, leur convergence de vues sur les différentes questions évoquées et réitéré leur détermination à participer aux efforts de règlement des différends en Afrique.
Les deux parties ont réaffirmé l’engagement de leurs Chefs d’État à travailler ensemble pour la recherche d’une paix durable et d’un développement économique sur le continent africain, notamment dans le contexte de la mise en œuvre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF).
Pour sa part, M. Bourita a exprimé l’entière solidarité du Maroc avec le Burkina Faso dans ses efforts inlassables pour lutter contre le fléau du terrorisme et de l’extrémisme violent, en soulignant que le Burkina Faso trouvera toujours au Maroc un partenaire qui s’engage constamment à promouvoir et à soutenir ses initiatives pour la stabilité et le développement.
De son côté, Mme Rouamba a remercié le Maroc pour cette solidarité et ce soutien au Burkina Faso, confronté aux défis sécuritaires et humanitaires.
Sur un autre registre, les deux parties ont salué la coordination efficace de leurs actions et de leur soutien mutuel, dans les instances continentales et internationales, et se sont engagées à multiplier les concertations en vue de la convergence de leurs positions.
Elles ont exprimé leur satisfaction mutuelle pour l’appui inconditionnel que chacune a toujours apporté à l’autre dans les différentes instances continentales et internationales.
A cet effet, les deux parties ont convenu de continuer d’appuyer, de manière concertée et mutuelle, les candidatures marocaines et burkinabè au niveau de ces instances.

- Advertisment -