mardi 28 novembre 2023

CMC Tamesna: Des espaces de formation répondant aux besoins du marché de l’emploi

-

Les différents pôles de la Cité des Métiers et des Compétences (CMC) de Rabat-Salé-Kénitra, inaugurée mardi à Tamesna par SM le Roi Mohammed VI, proposent des espaces de formation appropriés, répondant aux besoins du marché de l’emploi, ont souligné les responsables de ces pôles.

Dans des déclarations à la presse, ces encadrants ont affirmé que ces pôles dispensent diverses formations selon une approche pédagogique innovante, permettant aux stagiaires d’acquérir des compétences dans les filières choisies.

A cet égard, la cheffe du Pôle Industrie à la CMC de Rabat-Salé-Kénitra, Hanane Benali, a affirmé que la formation dans cette Cité est dispensée selon une approche pédagogique novatrice, qui place le stagiaire au centre de cette formation, relevant que plusieurs spécialités sont dispensées au niveau dudit pôle, comme l’électrotechnique et la mécanique, les métiers de l’automobile, outre des formations liées aux domaines de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement.

Ce pôle comprend une plateforme d’application sous forme d’une mini-chaîne pédagogique pour la production de bornes de recharge pour voitures électriques, a-t-elle ajouté.

De son côté, Laila Boumekrat, Cheffe du Pôle « Gestion & Commerce », a indiqué que ce pôle propose une offre de formation diversifiée répondant parfaitement aux besoins de la région en termes de compétences et qui est orientée vers le « learning by doing ».

Ce pôle dispose également d’un espace vedette appelé « Entreprise virtuelle », qui permet des mises en situation proches de la réalité de l’entreprise, a-t-elle expliqué.

Le Pôle « Agriculture » de la CMC de Rabat-Salé-Kénitra vient, quant à lui, combler le manque en techniciens et techniciens spécialisés en la matière dans une région considérée à vocation agricole, a affirmé le chef du Pôle, Mehdi Essalmi.

Plusieurs spécialités ont été mises en place en vue de suivre le développement scientifique et technique que connaît ce domaine, a-t-il poursuivi.

Mohamed Sadik, chef du pôle « Tourisme & Hôtellerie », a, pour sa part, souligné que ce pôle dispose d’une plateforme d’application dotée de toutes les commodités nécessaires, destinées à l’acquisition des compétences nécessaires pour les stagiaires du pôle.

Ce pôle comporte un hôtel pédagogique comprenant une réception, des hébergements, un restaurant et une cuisine pédagogiques qui favorisent le « learning by doing », a-t-il précisé.

Le pôle « Digital & Intelligence Artificielle » propose des filières qui répondent aux exigences du marché de l’emploi, a indiqué le chef du Pôle, Anass Nejjar.

Il s’agit de la filière de la transformation digitale, de la filière de l’infrastructure digitale, de la filière de l’intelligence artificielle et de celle du design digital, a-t-il dit.

Quant à Anas Attar, chef du pôle « Service à la personne et la communauté », il a indiqué que cet espace est destiné aux futurs stagiaires de la filière d’éducateur spécialisé en petite enfance.

Il s’agit d’une plateforme d’immersion permettant d’appliquer les techniques et les pédagogies selon les besoins et le programme de la formation, a-t-il noté, précisant que plusieurs espaces du pôle ont été aménagés à la méthode « Montessori », outre les espaces de lecture qui offrent à l’enfant la possibilité de développer le langage et favorisent la mémorisation et l’imagination.

- Advertisment -