samedi 30 septembre 2023

Attentats de Bruxelles: Début des plaidoiries avec le réquisitoire du parquet

-

Les plaidoiries dans le cadre du procès des attentats perpétrés le 22 mars 2016 dans la capitale belge débutent mardi devant la cour d’assises de Bruxelles, avec le réquisitoire du Ministère public.

Les deux procureurs fédéraux, Paule Somers et Bernard Michel, prononceront leur réquisitoire au cours de cinq journées complètes d’audience, en commençant par une introduction générale avant d’examiner, à chaque fois durant une demi-journée, le cas de chacun des accusés, indique une source judiciaire.

Le 7 juin prochain, les avocats de la partie civile doivent prendre la parole. Ils ont déjà annoncé qu’ils s’étaient fédérés pour se répartir les différents éléments à plaider et ont précisé avoir besoin de quatre jours d’audience.

Un cinquième jour est prévu pour les avocats de la partie civile qui ont décidé de plaider individuellement.

La parole sera ensuite donnée à la défense, du jeudi 15 au jeudi 29 juin. La présidente de la cour, Laurence Massart, prévoit les répliques la première semaine de juillet, lors de laquelle les accusés auront ensuite le dernier mot.

Au plus tard à la fin de cette semaine-là, le jury populaire devrait se retirer pour sa délibération, qui pourrait prendre plusieurs semaines.

Dix hommes sont accusés dans le procès des attentats de 2016 à Bruxelles. Oussama Atar, qui serait mort en Syrie, fait défaut. Huit autres, à savoir Mohamed Abrini, Osama Krayem, Salah Abdeslam, Sofien Ayari, Bilal El Makhoukhi, Hervé Bayingana Muhirwa, Ali El Haddad Asufi et Smail Farisi , sont accusés de participation aux activités d’un groupe terroriste, d’assassinats terroristes sur 32 personnes et de tentatives d’assassinat terroriste sur 695 personnes.

Un neuvième, Ibrahim Farisi, ne doit répondre que de participation aux activités d’un groupe terroriste.

Le 22 mars 2016, trois attentats-suicide à la bombe ont été perpétrés en Belgique, deux à l’aéroport de Bruxelles Zaventem et un dans une rame du métro à la station Maelbeek, dans le quartier européen.

Ces attentats, revendiqués par l’organisation terroriste  »État islamique’’, sont les plus meurtriers jamais commis en Belgique, avec un bilan de 32 morts et plus de 300 blessés.

- Advertisment -