mercredi 24 juillet 2024

La Journée internationale des monuments: BRAHIM EL MAZNED, l’ambassadeur du patrimoine musical marocain

-

La Journée internationale des monuments et des sites est célébrée chaque 18 avril. Cette journée est dédiée à la préservation et à la promotion du patrimoine culturel et historique du monde entier.la représentation du patrimoine culturel et historique passe certes par les lieux mais aussi par ceux et celles qui contribuent à  la sauvegarde et à  la réhabilitation  de ce patrimoine .

Le patrimoine matériel ou immatériel versent aussi dans ce patrimoine qui nous fait et qui détermine nos identités et enrichi nos différences. Le Patrimoine comme support aux identités  et un questionnement de ces dernières.

Manal Fakhar El Majdoubi, passionnée par le patrimoine  ponctue cette journée en mettant en avant des profils qui travaillent pour que le patrimoine du Maroc puisse être sauvegardé, réhabilité et qu’il  brille par son identité si particulière à travers le monde.

Architectes, muséologues, archivistes…plusieurs métiers au service du patrimoine.

BRAHIM EL MAZNED: l’ambassadeur du patrimoine musical marocain

Brahim El Mazned est un visionnaire du milieu de la culture au Maroc. Grâce à sa pluridisciplinarité et sa passion pour l’entreprenariat culturel il jouit aujourd’hui d’une renommée internationale.

Cet originaire de la ville d’Essaouira, connu par son travail sérieux, a 25 ans d’activité au service des festivals et des rencontres culturelles. Le secteur de la culture au Maroc doit énormément à ce grand artiste qui consacre sa vie à mettre en avant la culture et la musique marocaines dans ses différents genres et couleurs et les promouvoir à l’échelle internationale.

Brahim El Mazned est le directeur artistique du Festival international «Timitar des musiques du Monde»,  directeur fondateur du Festival international « Visa For Music » mais aussi directeur de la structure d’ingénierie culturelle “ANYA”.  Il est derrière l’émergence de plusieurs artistes et musiciens.

Au fil des années, Brahim El Mazned est devenu une grande référence dans la programmation et l’organisation des rencontres et des évènements culturels ou encore des festivals. Son savoir-faire est devenu une adresse incontournable puisqu’il est constamment  sollicité pour plusieurs production de manifestations et activités culturelles comme des résidences artistiques ainsi que la création d’albums et des concerts dans des festivals à l’international au Liban, en Tunisie ,  au Brésil , en Espagne , en Nouvelle Calédonie comme  la présélection culturelle pour les 6èmes Jeux de la Francophonie à Beyrouth pour la région Afrique du Nord et Moyen-Orient en 2009 ainsi que pour la 7ème édition à Nice  en septembre 2013 et pour  la 7ème édition à Abidjan .

Après tout ce dur et long travail acharné, Brahim El Mazned s’est vu récompensé en étant nommée en 2013 comme membre du Conseil d’Administration du Forum of Worldwide Music Festivals (FWMF), l’un des grands réseaux de festivals de musique dans le monde, mais ce n’est pas tout car il est  également membre de la Banque d’expertise UE/UNESCO 2019-2022, destinée à soutenir les initiatives visant à mettre en œuvre et à promouvoir la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Le passionné fait partie du Guide de la Diversité Culturelle « Les Aventuriers de la Culture », il fait partie des 100 meilleurs leaders du développement culturel durable. Il a figuré aussi dans le palmarès des cent personnes qui font bouger et promouvoir le Maroc, selon un journal francophone marocain.

 Brahim El Mazned est un personnage qui est fortement lié, sensible et impacté par le patrimoine immatériel et matériel marocain. Il a pour mission de préserver et mettre en valeur le riche héritage de ce patrimoine immatériel qu’est l’art de l’Aïta, qu’il a initié avec l’association Atlas Azawan et avec l’aide de la structure Anya l’édition de “L’Anthologie de l’Aïta”. Un projet composé d’un coffret de 10 Cds et 2 Livrets et qui est intégralement consacré à ce répertoire de la musique marocaine. Projet qui a eu de très bons échos avec de très bonnes critiques dans la presse mais il a aussi gagné le prix de l’Académie Charles Cros en 2017.

C’est en 2020, qu’il y a eu la publication d’une autre édition d’Anthologie, cette fois ci intitulée “L’Anthologie des Rrways : «Rrways, Voyage dans l’univers des poètes-chanteurs itinérants amazighes», un coffret de 10 albums et de 3 livrets autour du riche patrimoine musical amazighe qui a aussi été récompensé par le Prix Coup de cœur Musiques du Monde par l’Académie Charles Cros en 2021.

En juillet 2022, l’avocat des musiques ancestrales du Maroc  publie un  beau livre “L’art des Rrways” et qui a été  sujet de plusieurs conférences musicales à travers  les instituts Français du Royaume  en compagnie de la chanteuse Amazigh Meryem Aassid.

- Advertisment -