mercredi 24 juillet 2024

Hiba Abouk s’est-elle retrouvée les mains vides après son divorce avec Achraf Hakimi ?

-

Alors que plusieurs médias ont rapporté que Hiba Abouk a été choquée d’apprendre que toute la fortune d’Achraf Hakimi a été enregistrée au nom de sa mère, le latéral droit du PSG n’a toujours ni confirmé ni infirmé cette information qui circule largement sur les réseaux sociaux.

Achraf Hakimi et Hiba Abouk ont acté leur séparation. Un divorce intervenu dans un contexte difficile pour le latéral droit du Paris Saint Germain, accusé il y’a quelques semaines de viol par une jeune française de 24 ans.

Et c’est l’actrice hispano-tunisienne de 36 ans qui avait demandé de se séparer de Hakimi. Après avoir soumis sa demande au tribunal, Hiba Abouk aurait exigé de partager les biens du joueur de l’équipe nationale, apprend-on du journal espagnol « Marca », qui cite à son tour un autre média « First Mag ».

Sauf que Hiba a été choquée, selon les mêmes sources, d’apprendre qu’elle n’aurait droit à aucune partie de la fortune du joueur marocain. La même source précise que le joueur de 24 ans aurait enregistré tous ses biens et propriétés au nom de sa mère Saida Mouh, depuis plusieurs années.

Selon « Goal », Hiba Abouk s’attendait à percevoir une part égal de 70 millions d’euros, au moment de leur séparation. Mais finalement, elle aurait été  informée que les biens de son mari étaient enregistrés au nom de sa mère.

L’information a été largement relayée depuis vendredi matin par plusieurs médias, mais pour le moment n’a été ni confirmée ni démentie par le joueur des Lions de l’Atlas.

Rappelons que Hiba Abouk a affirmé que sa séparation avec Achraf Hakimi n’a aucun lien avec les accusations de viol portées à son encontre depuis mars dernier.

- Advertisment -