mardi 23 juillet 2024

Principaux titres de la presse nationale parue ce lundi 3 avril 2023

-

voici les principaux titres de la presse nationale parue ce lundi 3 avril 2023:

L’Économiste

Flambée des prix: y a-t-il un pilote dans l’avion?

C’est le sujet qui occulte toute l’actualité: la flambée des prix à laquelle aucune solution n’a été trouvée, le tout sur fond d’inflation inédite. Face à cette crise, le gouvernement continue d’essuyer des critiques pour sa non-réactivité à s’attaquer au fond du dossier. Pourtant, comme les ministres sont supposés être des politiques, ils devaient faire preuve d’imagination pour suggérer des solutions et descendre sur le terrain les expliquer à l’opinion publique. D’ autres se sont contentés de donner des promesses d’un retour à la normale à l’approche de Ramadan. Le seul coup de semonce est venu de Enaam Mayara, le président de la Chambre des conseillers, et membre du comité exécutif de l’Istiqlal. Lors d’une réunion de son syndicat, l’UGTM à Kelâat Sraghna, il s’est attaqué frontalement à l’incapacité de l’Exécutif à régler la flambée des prix des produits agricoles et la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens.

Les Inspirations Éco

Ahmed Lahlimi: « L’inflation agit comme une fuite d’eau »

“Bien que le gouvernement ait réagi par les politiques de compensation pour atténuer les effets de ce choc, l’inflation agit comme une fuite d’eau, touchant l’ensemble de l’économie”, a affirmé le Haut-Commissaire au Plan (HCP), Ahmed Alami Lahlimi. L’inflation actuelle coïncide avec des années sèches et une pénurie de l’offre agricole, “ce qui a généré un nouveau processus d’augmentation des prix qui perdure malgré la baisse des prix de certains intrants importants, tels que l’énergie”, a-t-il expliqué dans un entretien accordé au journal. L’origine monétaire de l’inflation au Maroc ne semble pas tenable en raison de la faible demande, a ajouté Lahlimi, notant que la cause principale en est plutôt la faiblesse de l’offre de biens alimentaires, qui constitue une grande part du panier des ménages marocains. “Ces biens ne sont pas substituables, ce qui entraîne une réduction de la demande pour les autres produits et de la demande agrégée”, a-t- il insisté.

Le Matin

Réforme des retraites : la CDT critique les atermoiements du gouvernement

Devant se réunir après le mois du Ramadan, la Commission chargée de la réforme des retraites constitue un cadre de dialogue avec les partenaires sociaux s’agissant de ce dossier fort délicat. Mais pour la CDT, la ministre de Économie et des Finances tarde à fournir aux syndicats les documents nécessaires qui leur permettraient de mieux cerner l’ampleur du déficit et la nature des mesures à prendre. Selon la Confédération syndicale, le gouvernement temporise, étant donné le climat social tendu.

L’Opinion

Taux d’intérêt et taux directeur: l’inégal jeu d’équilibre des banquiers

L’année 2023 devrait être marquée par une hausse des taux d’intérêt appliqués par les banques au Maroc, en raison principalement du relèvement à 3% du taux directeur de Bank Al Maghrib (BAM). Mais ils sont nombreux à reprocher aux banques de ne répercuter les taux que lorsque la tendance est à la hausse. Quand le taux directeur s’inscrit en baisse, ce n’est pas toujours aussi rapidement que les taux d’intérêt sont revus à la baisse. Toutefois, depuis 2019, les taux d’intérêt des principaux crédits s’inscrivent en baisse, selon les statistiques de BAM. Malgré tout, la Banque centrale est appelée à mettre davantage la pression sur le système bancaire national afin de mieux protéger les clients.

Maroc le Jour

La dynamique soutenue de la coopération maroco-américaine mise en avant par un média italien

Le journal italien « L’Opinione della libertà » a mis en avant la coopération solide maroco-américaine, qui a enregistré ces dernières années une « dynamique soutenue à tous les niveaux ». Le portail d’information s’est fait l’écho, dans un article d’analyse, de l’essor positif que connaissent les relations institutionnelle et politique entre le Maroc et les États-Unis à tous les niveaux, soulignant la « capacité du Royaume à renforcer sa coopération internationale ». « Rabat est l’un des principaux pays partenaires et alliés de Washington, » notamment en matière de lutte contre le terrorisme international, a fait observer le média italien.

Libération

Tanger: présentation du résumé du rapport du CNDH sur la violence faite aux femmes et aux filles

La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a présenté le résumé exécutif du rapport du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) sur « la dénonciation de la violence faite aux femmes et aux filles et la lutte contre l’impunité ». Ce rapport, présenté le 10 mars par le CNDH, repose sur une approche comparative entre un certain nombre de décisions de justice et les dispositions juridiques nationales et les normes internationales, ainsi que sur une approche analytique d’un échantillon aléatoire de décisions de justice et des conclusions de l’observation du Conseil et de ses commissions régionales d’un ensemble de procès, afin de s’arrêter sur l’application des dispositions de la loi, la réalité de la pratique dans les tribunaux, les défis et les problématiques, tout en évoquant les répercussions du traitement médiatique de ce phénomène sur les mécanismes de signalement et les voies de recours.

Al Ittihad alichtiraki

ONU: Hilale met en exergue le leadership de SM le Roi en faveur de la stabilité et le développement en Afrique

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a souligné, au Conseil de sécurité de l’ONU, que le Maroc, en droite ligne des Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a fait du développement de l’Afrique une priorité de sa politique étrangère, relevant que le Maroc reste fermement attaché au principe d’indivisibilité de la sécurité et du développement dans le continent.

S’exprimant lors d’un débat ouvert du Conseil de sécurité sur la « mise en œuvre des politiques de développement pour faire taire les armes en Afrique », présidé par le chef de l’Etat du Mozambique, Filipe Nyusi, dont le pays assume la présidence tournante de cette instance onusienne, Hilale a affirmé que les conflits en Afrique ont muté d’un schéma conventionnel vers l’implication de groupes terroristes et séparatistes, menaçant l’intégrité territoriale des Etats, mais également la paix et la sécurité internationales.

- Advertisment -