mardi 23 juillet 2024

Organisée Sous le Haut Patronage de SM le Roi, clôture de la 1ère édition de la « Journée nationale de l’industrie »

-

Organisée Sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la première édition de la « Journée nationale de l’industrie », la nouvelle plateforme d’échange sur les enjeux stratégiques de développement du secteur et les priorités de la nouvelle stratégie industrielle, s’est clôturée, mercredi à Casablanca.

Lors de cette rencontre, marquée par un message Royal, dont la lecture a été donnée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, les participants, représentant les ministères, les institutions publiques, les fédérations professionnelles et les opérateurs privés, ont examiné les enjeux relatifs à l’élaboration de la nouvelle stratégie industrielle inscrite dans le cadre de l’opérationnalisation des recommandations du Nouveau modèle de développement.

A travers 5 panels, les participants à cette journée, organisée à l’initiative du ministère de l’Industrie et du Commerce et de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), se sont penchés sur les moyens multidimensionnels visant à atteindre les principaux objectifs du secteur de l’industrie, confirmant sa position comme priorité nationale et sa disposition à constituer un levier axial pour le développement du Maroc.

La promotion de l’investissement productif dans l’industrie à l’échelle nationale et des régions, son attractivité et sa valorisation ont également été abordés par les panélistes qui ont aussi évoqué les outils de développement d’un environnement industriel propice à l’investissement et le traitement des causes structurelles qui entravent la compétitivité des entreprises.

Ont également été au menu des travaux, le développement du « Made in Morocco » comme un marqueur de qualité et de compétitivité, la promotion de l’innovation au service de l’industrie et le soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) productives dans le cadre des écosystèmes industriels.

Les intervenants ont, en outre, évoqué la question de l’accélération de la transition durable de l’industrie marocaine ainsi que le renforcement des synergies entre les différentes fédérations sectorielles industrielles.

Cette journée a aussi été l’occasion de lancer une banque de projets innovants et la plateforme de valorisation des brevets d’invention, ainsi que de conclure deux conventions de partenariat.

Réunissant le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), la première convention porte sur le développement et la promotion de la propriété industrielle et commerciale et la valorisation des actifs immatériels des entreprises marocaines.

La deuxième convention entre la CGEM et le ministère de l’Industrie et du Commerce a pour objet, quant à elle, de définir les modalités du partenariat entre les deux parties pour reconduire l’organisation de cette journée chaque année.

La Journée nationale de l’Industrie, dont les prochaines éditions seront déclinées en régions afin de mettre en valeur les potentialités industrielles locales et de traiter des enjeux spécifiques associés, sera inscrite dans le calendrier global des évènements économiques, en tant que rendez-vous de référence annuel de l’Industrie au Maroc.

- Advertisment -