mardi 23 juillet 2024

Depuis le discours d’Ajdir, le Maroc a réalisé de grandes avancées dans la promotion de l’Amazigh

-

Le Maroc a réalisé de grandes avancées dans la promotion de l’Amazigh depuis le discours d’Ajdir qui a constitué un véritable tremplin vers l’officialisation de l’amazigh en 2011, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas.

« Aujourd’hui, il y a une mise en œuvre réelle de ce chantier ainsi qu’une volonté politique et des moyens financiers importants », a indiqué M. Baïtas dans une réponse à une question des journalistes lors du point de presse tenu à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

S’agissant de l’alphabet tifinagh, le ministre a affirmé que “ce sujet est clos dans notre pays, car le tifinagh est l’alphabet de l’amazigh, et nous sommes satisfaits là-dessus”, a-t-il relevé, précisant que le gouvernement est responsable de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazigh, tandis que l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) est chargé de l’évaluation eu égard à ses nombreuses perceptions sur ce sujet.

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a affirmé jeudi que le gouvernement est fermement engagé à aller de l’avant dans le chantier de l’officialisation de l’amazigh en parfaite cohérence avec les Hautes Instructions Royales et la loi organique 26.12 fixant les étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe et les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les différents secteurs prioritaires de la vie publique.

Il a rappelé qu’une importante enveloppe budgétaire a été mobilisée pour les quatre années à venir pour soutenir les activités amazighes, les expositions artistiques et les initiatives à même de valoriser le patrimoine matériel et immatériel de la culture amazighe.

- Advertisment -