mardi 23 juillet 2024

Russie: les ventes de véhicules neufs en baisse de près de 59% en 2022

-

 Les ventes de voitures neuves en Russie ont baissé de près de 59% par rapport à la même période de l’année précédente, a annoncé, jeudi, l’Association des entreprises européennes (AEB).

Les ventes de véhicules neufs ont chuté de 58,8% en 2022, soit 979.410 d’unités en mois qu’en 2021, selon des données publiées sur le site officiel de l’organisme qui regroupe les principaux investisseurs étrangers en Russie.

Entre janvier et décembre 2022, près de 687.370 véhicules neufs ont été vendus en Russie, selon la même source.

Pour le mois de décembre 2022, près de 64.072 véhicules ont été vendus, ce qui représente une baisse de 50,2% par rapport à la même période en 2021.

Commentant ces chiffres, le président du Comité des constructeurs automobiles de l’AEB, Aleksey Kalitsev, a imputé la baisse des ventes aux sanctions, aux perturbations des chaînes d’approvisionnement et aux pressions sans précédent sur le marché russe.

« La capacité du marché et son potentiel restent élevés », a-t-il toutefois indiqué lors de sa conférence de presse annuelle.

Selon les prévisions de l’AEB, le marché russe des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers en 2023 pourrait croître de 12%, jusqu’à 770.000 unités.

Le marché automobile russe s’est rétréci en 2022 en raison du départ d’un grand nombre de constructeurs étrangers dans la sillage de la crise russo-ukrainienne. Le nombre de marques présentes sur le marché automobile russe est ainsi passé de 50 en 2021 à 15 fin 2022.

Fin décembre, Moscou a adopté une nouvelle stratégie de développement de l’industrie automobile à l’horizon de 2035. En vertu de cette stratégie, la Russie espère pouvoir doubler sa production de voitures d’ici 2025 et tripler la production de composants automobiles.

- Advertisment -