lundi 30 janvier 2023

Une marée humaine à Times Square pour célébrer la qualification historique des Lions de l’Atlas

-

A Times Square en plein cœur de New York, tout semblait normal en fin de journée de travail. Des touristes se prennent en photo, perpétuant leur passage à la place new-yorkaise, alors que d’autres scrutent les vitrines des grandes marques à la recherche d’un article de prédilection.

A 19H00 (Heure locale), l’atmosphère a soudainement changé, prenant une allure festive à l’arrivée d’une “marée” de supporters marocains, qui se sont donnés rendez-vous à cette place emblématique de la Grande Pomme, à travers des pages Facebook, pour célébrer en grande pompe la qualification historique et bien méritée des Lions de l’Atlas en quarts de finale de la Coupe du monde au Qatar lors d’un match à couper le souffle ce mardi face à l’Espagne.

Brandissant les couleurs nationales, des hommes, femmes et enfants, mus par un sens élevé d’appartenance et de patriotisme, ont donné libre cours à une joie sans borne pour fêter un bel exploit qui restera gravé dans les annales du football marocain, arabe et africain.

“Je suis fier d’être marocain. Ma joie est à son comble”, s’est réjoui Hassan. B, relevant que les coéquipiers de Sofiane Amrabat ont déjoué les pronostics et marqué de leur empreinte l’histoire footballistique marocaine en s’imposant face à une grande équipe de la trempe de l’Espagne, championne du monde en 2010.

Yassine, un jeune garçon de 15 ans, n’a pas tari d’éloges à l’égard du gardien de but Yassine Bounou qui a sorti le grand jeu et joué un rôle décisif dans la qualification en bonne et due forme des Lions de l’Atlas.

“Bounou est la forteresse de l’équipe nationale. Il nous a délivré lors de la séance des tirs au but. Mille mercis à Yassine et tous les joueurs qui ont résisté contre vents et marées pour offrir du bonheur au public marocain, arabe et africain”, a-t-il enchaîné.

Plongée dans la même ferveur, Halima Z. a exprimé sa fierté d’être marocaine et d’avoir assisté à une véritable épopée des Lions de l’Atlas. “Nous avons été témoins d’une démonstration des valeurs d’appartenance à un pays qui croit en ses compétences”, s’est-elle félicitée.

“Cet exploit va marquer les esprits des Marocains. J’espère que les poulains de Walid Regragui vont rééditer le même résultat ce samedi et se qualifier aux demi-finales”, a-t-elle ajouté.

De son côté, Mohamed Alami, journaliste basé à New York, a salué, dans une déclaration à M24, la chaine d’information en continu de la MAP, l’esprit de combativité et de persévérance dont a fait montre le Onze national.

Les Marocains de New York n’étaient pas les seuls à se réjouir et à fêter la qualification des Lions de l’Atlas. Des membres de la communauté arabe et africaine ont en effet pris part à ces célébrations pour rendre hommage à la sélection vaillante du Maroc.

« Je suis heureuse que le Maroc a gagné. C’est toute l’Afrique qui a gagné », a lancé Fatima, une Sénégalaise établie à New York, qui a rejoint Times Square avec ses enfants munis des drapeaux de leur pays d’origine et de celui du Maroc.

La sélection marocaine a réussi un exploit historique en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe du monde de football, après sa victoire face à l’Espagne aux tirs au but (3-0 t.a.b. 0-0 après prolongations), mardi soir à Doha, grâce à un Yassine Bounou impérial qui a gardé ses cages intactes durant la fatidique séance des tirs au but.

Pour une place au dernier carré, les coéquipiers de Hakim Ziyech retrouveront les Portugais de Cristiano Ronaldo.

- Advertisment -